Rubriques




Se connecter à

La Banque des Territoires dresse son bilan en PACA et parle de demain

Tenue au droit de réserve jusqu’aux élections, la Banque des territoires, acteur public, vient de publier son bilan 2021 et annonce ses projets pour 2022, au service de la reprise économique.

Agnès Farrugia Publié le 16/05/2022 à 10:00, mis à jour le 13/05/2022 à 14:48
La Banque des territoires s’engage "en faveur de territoires plus inclusifs, plus durables, plus attractifs et plus connectés." Alexis Rouque, directeur Paca. D.R.

Alexis Rouque, directeur de la Banque des territoires en Paca depuis le mois de novembre, a présenté le bilan de l’établissement public créé en 2018, organe de la Caisse des Dépôts. Toujours avec le même objectif d’« être un facilitateur de projets, un catalyseur, au service de l’intérêt général », la Banque des territoires affiche un très bon bilan 2021 : Près d’1,1 Md E de prêts signés – dont 963 ME auprès d’organismes HLM, 73 millions d'euros dans le secteur public et 40 millions d'euros pour le médical, 151 millions d'euros d’investissements en fonds propres réalisés (soutien de 21 projets favorisant le développement des territoires), et 44 millions d'euros pour accompagner les professions juridiques dans leur développement. Prêteur, investisseur, financeur, sont les trois métiers de cet établissement public. Et Alexis Rouque d’appuyer sur la qualité de la démarche des équipes: "Chaque fois que nous sommes sollicités, nous regardons au-delà du projet que l’on nous soumet. Un centre de tri, une réurbanisation de territoire, un établissement hôtelier, etc... sont à considérer dans un ensemble." Dialogue et concertation sont donc de mise avec les collectivités territoriales comme avec les entreprises privées. En Paca, la Banque des Territoires montre une prépondérance à l’accompagnement de projets autour du tourisme et de la transition énergétique.

Pour 2022, 80 projets sont d’ores et déjà à l’étude. Dans les grandes métropoles comme dans les communes rurales. Mais le directeur régional prévient : « Deux phénomènes sont à ne pas négliger : l’augmentation des taux d’intérêt qui pourrait freiner les avancées des organismes HLM comme celles des collectivités et entreprises, et la hausse du coût des matières premières et de l’énergie due notamment à la guerre qui frappe l’Ukraine. Des perturbations dont nous avons encore du mal à percevoir les effets. » Malgré tout, la Banque des territoires se veut plus que jamais acteur de la reprise économique et promet de beaux projets, toujours « au service des territoires. »

Projets en Région Sud

Résidence de seniors et immobilier tertiaire à Sophia Antipolis, revitalisation des centres-villes de Brignoles, Draguignan, Grasse Vallauris, revitalisation de 6 territoires ruraux dans les Alpes-Maritimes, 11 dans le Var, etc...
Au niveau national, 26 milliards d'euros de fonds propres seront engagés d’ici 2024 par la Banque des territoires. On ne connaît pas le montant dédié à la Région Sud mais 2022 s’annonce avec l’accompagnement de plus petits projets, au volume de prêts et de fonds propres quasi identiques.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.