Jusqu’à 8.000 euros d’aide: la Région Sud veut aider les boulangers

Les artisans boulangers ont manifesté à Paris, lundi, pour réclamer l’application du bouclier tarifaire. À défaut, la Région Sud propose jusqu’à 8.000 euros d’aides, en complément de celles de l’État.

Article réservé aux abonnés
C.C. Publié le 25/01/2023 à 21:24, mis à jour le 25/01/2023 à 21:19
Le dispositif régional vise notamment à aider les boulangers à passer ce cap. (Photo Frantz Bouton)

"Une aide directe au paiement des factures, complémentaire des aides d’État": ainsi la Région Sud présente-t-elle son "chèque urgence énergie", afin d’aider les artisans, notamment boulangers, à faire face à l’explosion de leurs factures d’électricité. Un dispositif dont elle a précisé les modalités lundi.

Jusqu’à 8000 euros: c’est le montant de l’aide maximale à laquelle peuvent prétendre les artisans, "en fonction du montant de la hausse du coût de la facture". Ce dispositif s’adresse à "toutes les entreprises qui ne bénéficient pas des mécanismes de garantie mis en œuvre par l’État concernant l’énergie". Celles, du moins, dont le chiffre d’affaires est inférieur à 2 millions d’euros, et dont la facture a au moins doublé entre les premiers trimestres 2021 et 2023.

"Un budget de 3 millions d’euros"

Pour en bénéficier, il faut avoir préalablement demandé à son fournisseur d’énergie de bénéficier de l’amortisseur de l’État. Les entrepreneurs peuvent se préinscrire sur maregionsud.fr ou solliciter le guichet "Allo région" au 04.91.57.57.57. Les dossiers pourront être déposés après le vote de cette mesure en assemblée plénière, fin mars ou début avril. L’aide sera rétroactive au 1er janvier 2023.

"Un budget de 3 millions d’euros y est alloué, pour vous aider concrètement à passer ce cap, encourage Renaud Muselier, président de la Région Sud. L’objectif est clair: que cette aide vous permette de retrouver de l’oxygène sur la durée, et pas seulement pour quelques jours. La Région Sud ne vous laissera pas au bord du chemin!"

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.