“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Jeanup ou comment l'upcycling peut être créateur d'emplois

Mis à jour le 22/04/2021 à 18:28 Publié le 22/04/2021 à 18:30
Solène Travers et Marc Sauvage, deux étudiants entrepreneurs varois, envisagent de lancer une campagne de crowdfunding pour lever des fonds et créer une communauté sur les réseaux sociaux autour du recyclage de nos vieux jeans.

Solène Travers et Marc Sauvage, deux étudiants entrepreneurs varois, envisagent de lancer une campagne de crowdfunding pour lever des fonds et créer une communauté sur les réseaux sociaux autour du recyclage de nos vieux jeans. D.R.

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Jeanup ou comment l'upcycling peut être créateur d'emplois

Faire du neuf avec du vieux, est un modèle tendance et écoresponsable, plébiscité notamment par les jeunes créateurs d’entreprise. Les Varois Solène et Marc ont choisi de recycler nos vieux jeans mais pas seulement...

"Ce n'est pas du recyclage mais de l'upcycling", insistent bien Solène Travers, 24 ans, et Marc Sauvage, 26 ans. La différence? "Avec le recyclage, on utilise de vieux matériaux. Alors que l'upcycling consiste à récupérer des matériaux ou produits dont on n'a plus l'usage pour les transformer et leur donner de la valeur ajoutée." Ici, les jeunes entrepreneurs varois ont décidé d'utiliser des jeans invendus pour leur donner un nouvel aspect et en faire un patchwork mode et tendance, de qualité supérieure.

Pour cela, ils n'ont pas hésité à faire appel à un couturier parisien qui leur a dessiné leur premier patron. Celui d'une longue lignée, ils l'espèrent, car ces jeunes ont déjà en tête des projets de vestes, sacs, couettes et mobiliers en jean.

Une belle aventure qui a pris forme au cours de leurs études à l'université de Toulon. Marc, de Toulon, licencié STAPS, et Solène, dotée de son master en communication et marketing digital à Lyon, se sont inscrits en 2020 au diplôme universitaire Etudiant Entrepreneur (DU2E) de l'université de Toulon pour acquérir les compétences nécessaires à la création d'entreprise. Une formation d'un an, délivrée par Pépite Paca-Est, centrée sur l'accompagnement entrepreneurial et soutenue par le Réseau Entreprendre, TVT Innovation, l'Incubateur Paca-Est et des dirigeants d'entreprises. Solène et Marc ont ainsi déjà reçu les conseils de deux entrepreneurs bien connus dans l’écosystème varois, Anne-Sophie Davoine (Les Paniers Davoine et Les Alchimistes) et Thibaut Spieser (Swello), pour mener à bien leur projet.

Basée sur le principe du "learning by doing", la formation permet aux étudiants de passer par les jalons incontournables à tout processus de création d’activités.

"Un projet pour lutter contre le gaspillage vestimentaire"

En quelques mois, le projet de Solène et Marc a déjà avancé à grands pas, diffusé sur les réseaux sociaux: Facebook, Instagram, LinkedIn. "Notre projet est de créer des jeans upcyclés avec des invendus de jeans. C'est un projet écologique car il vise à lutter contre le gaspillage vestimentaire. Une loi antigaspillage est en train de se mettre en place qui obligera les entreprises, à partir de décembre 2021, à trouver une solution pour ne pas jeter leurs invendus", explique Solène.

De l'économie circulaire qui profitera à la création d'entreprises telles que Jeanup. "Nous avons réalisé le business model et l'étude de marché. Nous nous faisons connaître sur les réseaux sociaux. La prochaine étape consistera à ouvrir un petit commerce en septembre prochain à Toulon, en plus du e-commerce et de la vente de nos produits dans des boutiques éphémères pour nous assurer encore plus de visibilité."

Une campagne de crowdfunding devrait aussi être lancée pour lever des fonds. L'idée étant de "créer une communauté sur les réseaux sociaux pour organiser la collecte de jeans". Jeanup se chargeant de récupérer la matière première ou de l'orienter vers ses partenaires chargés du recyclage dans un esprit, toujours, d'économie circulaire.

> Facebook Jeanup

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.