“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

INTERVIEW. Pour Flavio Briatore, "si tu réussis à Monaco, tu réussis partout"

Mis à jour le 25/05/2017 à 16:55 Publié le 24/05/2017 à 16:55
Flavio Briatore hier, dans son bureau monégasque au NiBox.

Flavio Briatore hier, dans son bureau monégasque au NiBox. Cyril Dodergny

INTERVIEW. Pour Flavio Briatore, "si tu réussis à Monaco, tu réussis partout"

L'homme d'affaires s'implante encore davantage en Principauté, en ouvrant deux nouvelles adresses au Larvotto. Et une pâtisserie à Monte-Carlo. En attendant d'autres idées…

Total look noir contrastant avec ses boucles blanches, Flavio Briatore reçoit en toute simplicité, autour d'un café, dans son bureau au premier étage du NiBox. L'homme d'affaires international a eu mille vies. De sa période Benetton à l'écurie de F1 de Renault, partout où il est passé, Monsieur Briatore, 67 ans, a fait parler de lui.

Résident monégasque de longue date, Flavio marque son empreinte dans l'univers de la restauration à Monaco. Il a ouvert ces dernières années deux de ses établissements phares en Principauté. Le Cipriani pour dîner et le Twiga pour danser. Un tandem auquel s'ajoutent ces jours-ci trois nouveaux lieux, faisant du volubile homme d'affaires italien un poids lourd du secteur monégasque. Tout juste rentré d'Indianapolis où il était allé encourager son ami Fernando Alonso, Flavio Briatore détaille ses nouveaux projets.

Vous êtes le papa de deux nouveaux restaurants à Monaco, Crazy Fish et Caviar Kaspia....

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct