Il relie Monaco à Vintimille en 10min dans une navette futuriste... Le port de Cala del forte inauguré

Il reste quelques finitions mais le 3e port monégasque de 178 places est désormais opérationnel. Monaco peut accueillir de nouveaux bateaux et Vintimille trouve là un nouveau souffle. Récit en images.

Article réservé aux abonnés
Julie Baudin Publié le 02/07/2021 à 20:37, mis à jour le 02/07/2021 à 20:37
photos

Il y avait tout. Le bleu azur de la mer se confondant avec celui du ciel. Le soleil radieux mais pas étouffant. Une petite brise marine bienvenue. Et beaucoup d’émotion parmi le public et les officiels. Les éléments se sont accordés vendredi 2 juillet pour l’inauguration du port de Cala del forte à Vintimille, le 3e port de la Principauté.

Pour honorer ce moment et donner toutes ses lettres de noblesse à ce nouveau port, le Prince Albert était présent avec ses enfants, le prince héréditaire Jacques et la princesse Gabriella, ainsi que Camille Gottlieb, la fille de la princesse Stéphanie qui est la marraine de la navette Monaco One qui relie Monaco à Cala del forte.

Alors bien sûr qu’il reste encore quelques travaux, notamment au niveau des commerces. Les palissades de chantier ne disparaîtront pas dans les jours qui viennent, mais l’essentiel est là: un nouvel anneau portuaire et ses 178 postes d’amarrage posés sur cette Méditerranée couleur émeraude. Certains yachts y ont déjà pris leur marque, d’autres arriveront dans les jours qui viennent.

La Principauté est désormais prête à accueillir de nouveau bateaux. De son côté, la commune de Vintimille va trouver le nouveau souffle dont elle a tant besoin.

 

1. Vendredi, c’était l’aboutissement d’un long processus commencé il y a quelques années. Face à la saturation des ports monégasques, la Principauté fait le choix en 2016 d’un développement à l’international en rachetant le port de Vintimille et en récupérant le chantier alors à l’abandon.

Monaco devient le nouveau concessionnaire, pour une durée de 85 ans (à partir de 2010). Montant de la transaction: 31 millions d’euros.

Après quelques modifications apportées au projet initial les travaux démarrent en 2017 mais, comme d’autres, ils vont être impactés par la pandémie puis par la tempête Alex qui a laissé de profondes cicatrices dans la région de Vintimille, bien que le port ait été épargné.

"Contre vents et marées, et grâce à la ténacité et aux efforts de tous, nous avons surmonté les obstacles!" a commenté vendredi Aleco Keusseoglo le président de la Société d’exploitation des ports de Monaco.

2. Posée au-dessus de l’anneau portuaire, la roseraie princesse Charlène. Vendredi, dans son discours inaugural, le prince Albert a eu une pensée pour son épouse absente.

 

"La princesse Charlène aurait beaucoup aimé être parmi nous aujourd’hui pour inaugurer ce port ainsi que la roseraie qui porte son nom, mais vous le savez, des petits ennuis de santé l’empêchent d’être parmi nous…"

3. Pour relier Monaco à son 3e port de Cala del forte à Vintimille, la Société d’exploitation des ports de Monaco s’est dotée d’une navette futuriste.

Monaco One se veut comme un trait d’union, de 10 minutes chrono. Elle est réservée au personnel et propriétaires des bateaux qui mouillent dans le nouveau port à Vintimille.

Elle est complètement opérationnelle depuis le 78ème Grand Prix de Formule 1 de Monaco le 20 mai dernier.

4. Situé à moins de 8.000 nautiques de la Principauté, Cala del forte compte 178 places dont une quarantaine de postes d’amarrage de plus de 35 mètres ce qui double la capacité d’accueil des superyachts des ports de Monaco.

49 places ont d’ores et déjà été vendues en droit d’usage. Le reste sera mis à la location pour de la longue durée ou du passage.

5. Le prince Albert II qui a coupé le ruban aux côtés du maire de Vintimille, Gaetano Scullino a fait part de sa satisfaction de voir ce projet aboutir: "La Principauté voit naître son troisième port, et les autorités italiennes voient leur patrimoine méditerranéen s’enrichir d’une nouvelle installation qui, nous l’espérons tous, contribuera à un essor économique et social."

 

De son côté, le maire italien s’est réjoui de "cette véritable aubaine économique mais aussi sociale, car il est nécessairement pourvoyeur d’emplois. C’est un rêve qui se réalise pour la ville de Vintimille".

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.