Hausse des prix de l'énergie, Covid-19, numérique...: Les mots de Pierre Dartout aux entrepreneurs à l'ouverture du Monaco Business

En ouverture du salon économique ce mardi matin à Monaco, le ministre d’État a pris la parole et s’est montré optimiste face aux entrepreneurs de la place dans un contexte international compliqué.

Article réservé aux abonnés
Cédric VERANY Publié le 05/10/2022 à 11:56, mis à jour le 05/10/2022 à 11:57
Après avoir été accueilli par Maurice Cohen, organisateur de l’événement, le ministre d’État a ouvert officiellement le salon. Photo Jean-François Ottonello

Pour fêter sa première décennie, le salon Monaco Business s’est ouvert ce mardi avec l’idée de mettre en avant le dynamisme de l’économie monégasque. Une volonté de l’équipe d’organisation, autour de Maurice Cohen, d’être une vitrine de l’entrepreneuriat local. Une cinquantaine de sociétés étaient d’ailleurs réunies pour promouvoir leurs atouts toute la journée.

En parallèle, un cycle d’échanges était prévu, entamé par le ministre d’État de Monaco, heureux de disserter sur la bonne santé économique du pays. Non sans pointer les défis qui attendent les entrepreneurs. Son message: renforcer l’attractivité, s’inspirer de modèles qui réussissent, corriger les risques.

Le numérique, secteur clé

"Pour Monaco c’est essentiel d’être dynamique, d’être performant, d’être innovant dans le secteur numérique qui sera un des principaux facteurs de croissance pour les années qui viennent. Nous avons des entreprises aptes à traverser les difficultés que nous pourrons avoir dans les mois et les années à venir et qui ont déjà passé avec succès cette crise du Covid".

Une "dynamique forte" dans le tourisme

"La saison touristique a remporté un succès certain avec un taux d’occupation remarquable des hôtels, une dépense plus élevée par client qu’avant la pandémie. Après une année 2020 très difficile, 2021 gardant quelques stigmates de la crise, cette année les grands événements reviennent à Monaco et nous assistons à une dynamique toujours très forte."

"Lutter contre les comportements trop anxiogènes"

"Nous sommes dans l’expectative et inquiets par l’évolution de la situation internationale: une guerre en Ukraine, une crise économique, des risques de récession. Monaco n’est pas coupé de l’extérieur. Pour autant, notre devoir est de lutter contre ces comportements trop anxiogènes, ce n’est pas bon pour l’économie et pour les entreprises de développer des sentiments de crainte et d’incertitude."

 

"Il faut continuer à être dynamique et nous appuyer sur nos fondamentaux solides, qu’il faut toujours consolider. 2023 ne sera pas une année facile en ce qui concerne l’inflation, mais il faut tenir bon. Nous avons des atouts importants, il faut s’y accrocher, ils sont essentiels dans cette concurrence mondiale".

Hausse des prix de l'énergie

"Le gouvernement est décidé à mener une démarche très volontariste, a confirmé Pierre Dartout sur la question de la hausse de l’énergie. Notre volonté est de limiter l’augmentation des tarifs de l’électricité en déployant un bouclier tarifaire qui aura un intérêt social mais aussi économique pour les entreprises". Ajoutant que "tout cela doit aller de pair, avec un plan pour la maîtrise de l’énergie avec un volet incitatif et pédagogique et quelques obligations pour conduire entreprises et familles à réduire leur consommation. C’est vital".

Une 8e vague Covid?

"Là aussi il faut garder la tête froide. En Principauté, le taux de vaccination est très satisfaisant. Même s’il y a encore des progrès à faire. Nous encourageons tous les plus de 60 ans à avoir leur quatrième dose".

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.