“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Giroud soutient Monaco Collectif Humanitaire

Mis à jour le 16/12/2015 à 05:09 Publié le 16/12/2015 à 05:09
Grâce au footballeur d'Arsenal, 10 000 € ont été récoltés en 24 heures afin de financer l'opération du cœur d'un enfant de Madagascar.	(DR)
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Giroud soutient Monaco Collectif Humanitaire

La levée de fonds participative intitulée #SaveNato, avec le footballeur Olivier Giroud, ambassadeur de Monaco Collectif Humanitaire, commencée dimanche 13 décembre (1), a rencontré un réel succès.

La levée de fonds participative intitulée #SaveNato, avec le footballeur Olivier Giroud, ambassadeur de Monaco Collectif Humanitaire, commencée dimanche 13 décembre (1), a rencontré un réel succès. Il s'agissait de récolter 10 000 euros pour opérer, en Principauté, Nato, âgé de 14 mois, dont la pathologie cardiaque n'est pas opérable dans son pays d'origine (Madagascar).

En 24 heures, 100 % de l'objectif a été atteint.

Toutefois, la campagne continue sur la plate-forme Monaco Crowdfunding afin de récolter des fonds pour sauver un deuxième enfant. De nombreuses contreparties mises à disposition par le footballeur sont encore disponibles (photos dédicacées, places pour des matchs à Arsenal dans la loge privée d'Olivier Giroud…). À votre bon cœur, donc.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.