“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

"Devenir leader": le vice-président de Kappa Monde se confie après le nouveau contrat entre la marque et l’AS Monaco

Mis à jour le 11/07/2019 à 08:37 Publié le 11/07/2019 à 11:00
Lorenzo Bologne, vice-président Kappa Monde et Oleg Petrov, vice-président ASM présentent le nouveau maillot de l'équipe monégasquepapier Thomas MICHEL

Lorenzo Bologne, vice-président Kappa Monde et Oleg Petrov, vice-président ASM présentent le nouveau maillot de l'équipe monégasquepapier Thomas MICHEL Photo Dylan Meiffret

"Devenir leader": le vice-président de Kappa Monde se confie après le nouveau contrat entre la marque et l’AS Monaco

Vingt ans après, l’équipementier italien revient sur le Rocher pour six saisons avec l’ambition de retrouver les sommets et de percer dans l’univers du lifestyleL Le vice-président de Kappa Monde revient sur son retour en Principauté.

"Notre passé glorieux et commun sera une force pour le futur", a affirmé le vice-président de Kappa, Lorenzo Boglione, lors de la présentation du nouveau maillot.

>> LIRE AUSSI. Les dessous du nouveau contrat entre l’AS Monaco et Kappa

Que représente Monaco, aujourd’hui, dans la stratégie mondiale de Kappa?
Notre objectif est de devenir l’un des leaders mondiaux du sport. Pour de nombreuses raisons, nous ne pouvons pas parrainer les plus grandes équipes du monde, car il s’agit d’investissements extrêmement importants et nous ne pouvons pas les envisager. Mais c’est une équipe comme Monaco qui nous permettra de devenir leader à l’avenir. Ils sont plus petits mais avec des équipes très fortes, un club à l’héritage très fort, et une société organisée derrière, qui nous permettront de garder une position très forte sur la carte du football. Nous connaissons les gens du club et nous sommes sûrs qu’ils deviendront l’une des équipes les plus importantes en Europe.

Vingt après comment se sont passées les retrouvailles? Qui est venu vers l’autre 
Il y a des relations sur le marché. Vous connaissez des gens qui faisaient partie d’une équipe et passent à une autre. C’est un très petit marché et vous savez toujours quels contrats arrivent à échéance et lesquels commencent, alors nous avons entamé les discussions.

Quand avez-vous anticipé le départ de Nike ?
Les premières discussions ont eu lieu il y a au moins un an et demi. Nous travaillons donc sur ce projet depuis plus d’un an.Nous avons bien sûr cherché à trouver des bases communes de développement, puis nous avons commencé à travailler.

L’organigramme de Monaco a changé entre-temps, avec une influence sur ces discussions?
Certaines personnes ont changé mais pas toutes. Chaque compagnie change, notre compagnie change, mais la compagnie est toujours plus importante que tout le reste. Kappa reste Kappa, comme l’AS Monaco reste l’AS Monaco.

Le partenariat porte sur six ans, une longue durée qui n’est pas anodine…
C’est un contrat important. Un contrat dans lequel nous nous impliquons vraiment ensemble et sur des aspects très différents, de la vente au détail en ligne à de véritables projets à l’étranger. C’est une coopération totale et, pour qu’elle soit possible, il fallait un long contrat.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.