“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Deux chefs d’État sur la même longueur d’onde Un esprit de grande confiance mutuelle

Mis à jour le 30/11/2019 à 10:15 Publié le 30/11/2019 à 10:15
Albert II : « Nous nous sommes engagés à travailler ensemble à la mise en œuvre effective de l’Accord de Paris. »
Je découvre la nouvelle offre abonnés

Deux chefs d’État sur la même longueur d’onde Un esprit de grande confiance mutuelle

Pendant deux heures, hier au palais de l’Élysée, le prince Albert II et le président Emmanuel Macron ont réaffirmé leur envie d’avancer ensemble sur tous les dossiers communs aux deux pays

Programmée de longue date et reportée trois fois, la réunion de travail, suivie d’un déjeuner tout aussi studieux, entre le souverain et le président de la République française Emmanuel Macron s’est déroulée hier, au palais de l’Élysée. Durant deux heures, les deux chefs d’État ont brossé les principaux dossiers d’intérêt commun entre les deux pays.

Ils ont d’abord rappelé combien l’amitié entre la République française et la principauté de Monaco était profonde et solide. Tous deux ont réaffirmé, si besoin était, que la communauté de destin qui unit les deux pays, forgée tout au long de l’histoire commune, s’enrichit de la coopération constante entre les deux États, du développement du bassin d’emploi franco-monégasque et de l’affirmation de grandes ambitions partagées. Celles-ci concernent notamment la protection de l’environnement, la lutte contre le changement climatique, la défense de la biodiversité et la préservation des océans.

COP25 et Fondation Albert-Ier

Le président de la République française et le Prince souverain ont ainsi réaffirmé leur engagement à travailler ensemble à la mise en œuvre effective, et la plus large possible, de l’Accord de Paris, notamment dans la perspective de la COP25 (lire ci-contre et page suivante l’interview du prince Albert II, réalisée par téléphone à l’issue de la rencontre).

Cette réunion de travail a aussi permis d’évoquer trois dossiers de coopération d’intérêt partagé entre les deux États : les négociations avec l’Europe, les Enfants du pays et les salariés français de la Principauté (lire page suivante).

Le prince Albert II et Emmanuel Macron ont également décidé d’avancer conjointement pour faire évoluer, au travers d’un groupe de travail, les statuts de la Fondation Albert-Ier, propriétaire de la Maison des océans à Paris et du Musée océanographique de Monaco.

La 25e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25) se tiendra à Madrid du 2 au 13 décembre. Le prince Albert II présidera la délégation monégasque, entouré de Marie-Pierre Gramaglia, conseiller de gouvernement-ministre de l’Équipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, et des équipes du Département des Relations extérieures et de la Coopération, ainsi que de l’ambassade de Monaco à Madrid.

Cette Conférence mondiale sur le climat doit notamment permettre de tendre vers la réalisation intégrale de l’Accord de Paris sur le changement climatique. La COP25 est la dernière étape avant celle de 2020 qui permettra de savoir sur quelle trajectoire de réchauffement nous nous situons, cinq ans après l’Accord de Paris.

Le prince Albert II participera notamment à la table ronde du Sommet des chefs d’État qui aura pour thème « Plans nationaux pour accroître l’ambition d’ici 2020 ». Le souverain s’exprimera sur les actions structurantes entreprises en Principauté.

Tout au long de cette conférence, la délégation monégasque participera aux travaux visant à adopter les lignes directrices, modalités et procédures permettant la mise en œuvre de l’Accord de Paris, en défendant l’urgence d’un accroissement de l’ambition climatique et l’importance de la science.

Le prince Albert II a officiellement invité le président Emmanuel Macron à venir en Principauté, peut-être durant la Semaine des océans, en mars 2020.
Le prince Albert II a officiellement invité le président Emmanuel Macron à venir en Principauté, peut-être durant la Semaine des océans, en mars 2020. AFP

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.