“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Des salariés de Carrefour en grève hier

Mis à jour le 30/01/2016 à 05:13 Publié le 30/01/2016 à 05:13
Les grévistes ont organisé des barrages filtrants à l'entrée du parking de Carrefour Antibes.

Les grévistes ont organisé des barrages filtrants à l'entrée du parking de Carrefour Antibes. Laurent Thareau

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Des salariés de Carrefour en grève hier

Vendredi de grève hier a Carrefour Lingostière et Carrefour Antibes à l'appel des syndicats CGT et CFDT.

Vendredi de grève hier a Carrefour Lingostière et Carrefour Antibes à l'appel des syndicats CGT et CFDT. À Nice, selon Véronique Ollivier, membre du comité d'entreprise et militante CGT, « ce mouvement a été largement suivi ». Hier après-midi les grévistes ont défilé à l'intérieur du centre commercial dont les accès sont restés libres. La direction du magasin avait d'ailleurs remplacé le personnel gréviste, en particulier aux caisses, afin de limiter l'impact. Les revendications du personnel sont à la fois d'ordre national sur l'accord des départs à la retraite et locales. « Nous dénonçons principalement la chute continue des effectifs, soulignait hier Véronique Ollivier en précisant que le site de Lingostière est passé en cinq ans de 980 personnes à 677 ». à Antibes, ce sont une centaine des 700 employés de l'hypermarché qui auraient cessé le travail selon les syndicats. Une délégation a été reçue par un représentant de la direction en fin de matinée. Les actions devraient se poursuivre jusqu'au 9 février, date arrêtée pour les négociations annuelles du groupe Carrefour au niveau national.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.