Découvrez Working Game, un jeu vidéo niçois, qui booste le bien-être au travail

En 2021, Christophe Gouman fonde à Nice Working Game, une plateforme de jeu dédiée à la reconnaissance au travail. Une levée de fonds est en cours.

Article réservé aux abonnés
Agnès Farrugia Publié le 18/11/2022 à 18:30, mis à jour le 11/11/2022 à 14:41
Travaillez, jouez, gagnez. La plateforme Working Game valorise les compétences des employés de façon ludique. Une première via une application qui mêle virtuel et réel qui permet rémunération et motivation supplémentaires. Franz Chavaroche

L’idée

Christophe Gouman, informaticien, a constaté qu’en entreprise, le manque de reconnaissance des salariés est source de tensions et de mal-être. En 2021, il crée Working Game à Nice, un jeu vidéo qui récompense les bons éléments. "Avec ce jeu, le virtuel a un impact positif sur la vie réelle des gens", estime le dirigeant fondateur.

Le service

Une plateforme à télécharger sur ordinateur, tablette ou smartphone qui récompense les soft skills, ces compétences liées au savoir-être: ponctualité, capacité à négocier, esprit d’équipe... Pas facile à repérer mais cruciales pour faire tourner la boîte. L’employeur décide de ce qu’il veut récompenser et de ce qu’il veut définir comme montant pouvant être gagné par ses collaborateurs. Tout est inséré dans le jeu qui se présente comme un monde virtuel où l’on navigue et où l’on peut interagir avec ses collègues, clients, fournisseurs. L’employeur envoie les données (objectifs atteints ou pas) à Working Game qui les insère. Le salarié récupère ensuite ses récompenses en cryptomonnaie qu’il peut dépenser soit pour évoluer dans le jeu, soit au "supermarché" qui peut contenir des offres du comité d’entreprise, des cadeaux... Ou bien, les transformer en argent pour s’octroyer un revenu supplémentaire.

La plus-value

Il n’y a aucune manipulation supplémentaire à opérer pour l’employeur ou le salarié. Les données qui restent confidentielles sont communiquées par l’employeur au gestionnaire de la plate-forme et tout est intégré au jeu grâce à la blockchain. Quand le salarié se connecte, il n’a plus qu’à récupérer ses gains si les objectifs sont atteints. Il peut également jouer – sur son temps libre – et évoluer sur les différents plateaux. Christophe Gouman, fondateur de Working Game, peut également conseiller les entrepreneurs sur le type de compétences à valoriser dans le jeu. Frais de mise en service : de 500 euros à 5.000 euros selon la société et le nombre de salariés.

L’investissement

Christophe Gouman est déjà gérant d’un bureau d’études spécialisé en fibre optique. Il fonde Working Game en 2021 avec 20.000 euros de fonds propres pour allier virtuel et réel et surtout rehausser la cote du bien-être en entreprise. Une équipe de quatre personnes œuvre à finaliser la plateforme et le fondateur cherche à lever 4 ME pour développer toutes ses possibilités et lancer sa commercialisation. Working Game est actuellement en pourparlers avec DeFI (Decentralized Finance). À bon entendeur...

 

Le défi

"Démontrer à nos clients (entreprises) l’intérêt d’une telle plateforme aussi bien côté employeur que salarié, explique le fondateur Christophe Gouman. Personne n’est “fiché” car les données sont de toute façon déjà à disposition du patron. Le jeu permet de se rendre compte en quelques secondes des compétences d’un salarié ou de négocier une augmentation. Comme on est continuellement récompensé au travail, cela procure un excès de dopamine, et forcément, la productivité s’en ressent."

L’objectif

Montrer tout ce que la plateforme peut offrir comme possibilités. Au départ conçu pour employeur et employés, Working Game peut s’étendre aux clients de la société mais aussi aux fournisseurs, lesquels peuvent également offrir des récompenses. "Par exemple si une grande surface utilisait le jeu avec ses salariés, fournisseurs et clients pourraient s’y greffer. Ainsi, le fournisseur proposerait une récompense pour tout achat de la dernière promo sur le lait... C’est sans fin." Pour le fondateur de la startup, la vraie valeur ajoutée de ce jeu est la reconnaissance au travail enfin récompensée, via une appli qui mêle (vraiment) virtuel et réel. Actuellement en prévente.

> working-game.com 

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.