“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Comment le MEB choie ses adhérents à Monaco

Mis à jour le 23/09/2016 à 05:01 Publié le 23/09/2016 à 05:01
Plus de 250 entrepreneurs ont assisté, en début de semaine au Yacht-club, au « 27e rendez-vous  des adhérents » organisé par le Monaco Economic Board.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Comment le MEB choie ses adhérents à Monaco

Scindé en deux entités depuis 2015, la Monaco Chamber of commerce et Monaco Invest - portée sur l'étranger -, le Monaco Economic Board (MEB) est l'incontestable catalyseur de l'économie monégasque.

Il s'inscrit, pour cela, dans la culture de l'échange. Plus de 250 entrepreneurs locaux étaient ainsi présents au « 27e rendez-vous des adhérents », en début de semaine au Yacht-club.

« Nous essayons de rendre hommage à tous ces beaux endroits de Monaco, explique le président, Michel Dotta. La difficulté est de surprendre nos adhérents car on aime bien être les premiers à leur faire découvrir un lieu. Par exemple, nous étions les premiers à venir Buddha-Bar et ça les a décapés parce que ce n'est pas du tout un endroit habituel pour faire du business. »

« Nous avons une croissance d'adhérents régulière d'une dizaine de pour cents », se félicite-t-il également, tout en soulignant l'ouverture de son entité : « On ne veut pas faire de l'adhérent pour faire de l'adhérent. Mais nous sommes contents quand de nouveaux arrivent. »

Des gens de tous horizons, de tous âges, et des entreprises de tout profil qui constituent la flotte économique et compétitive de Monaco. « J'étais surpris quand on m'a remis la liste des entreprises qui sont présentes. Ce qui est assez remarquable, c'est que 35 secteurs d'activité sont représentés. Cela montre tout le dynamisme de Monaco. »

Des contacts et des contrats

De la production audiovisuelle aux activités de négoce, en passant par l'immobilier, les banques ou la finance, tous ont pu découvrir, lors du discours de Michel Dotta, le programme trimestriel du MEB - et ses ambitions internationales -, ponctué par les Trophées du Club de l'Eco - en partenariat avec le groupe Nice-Matin - le 30 novembre. Un programme dense à l'image des 50 manifestations organisées dans l'année.

Dès ce week-end, le MEB sera ainsi un partenaire privilégié du Monaco Yacht Show où Monaco Invest « aura l'occasion de présenter les atouts de la Principauté aux investisseurs du Monaco Yacht Summit, événement ultra-exclusif à l'intention d'une cinquantaine de privilégiés ». Le MEB se joindra également à la « China Night » organisée par l'ambassade de Monaco en Chine.

Sous sa façade de simple cocktail, le « 27e rendez-vous des adhérents » était donc bien plus sérieux qu'en apparence. « En général, il y a beaucoup d'échanges et souvent des contacts qui amènent des contrats. ça fait vraiment partie du développement de l'économie interne de la Principauté. On parle souvent de l'extérieur mais le MEB, et plus précisément la Monaco Chamber of commerce, joue vraiment son rôle et dynamise les entreprises sur place », a insisté Michel Dotta.

Celui-ci était particulièrement fier d'accueillir « deux guest stars » en cette rentrée 2016 : le Musée océanographique et l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo, avec qui le MEB a réalisé son film promotionnel.

« Tout le monde commence à penser économie et business, commente Michel Dotta. Aujourd'hui, ces institutions veulent se vendre, nouer des contacts et organiser des manifestations. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.