“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Comment la startup BookMyHelo veut démocratiser les vols en hélicoptère

Mis à jour le 17/01/2019 à 17:14 Publié le 14/01/2019 à 17:00
Vincent Kieffer se bat pour que la région Sud-Paca soit au premier plan de la mobilité urbaine aérienne. «La région dispose de nombreux atouts dont celui d’avoir un littoral permettant ces déplacements.»

Vincent Kieffer se bat pour que la région Sud-Paca soit au premier plan de la mobilité urbaine aérienne. «La région dispose de nombreux atouts dont celui d’avoir un littoral permettant ces déplacements.» (Photo D.R.)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Comment la startup BookMyHelo veut démocratiser les vols en hélicoptère

Depuis quelques semaines, le pionnier aixois de l’hélicoptère partagé propose au BtoB une liaison Nice-Aix et prévoit d’ouvrir d’ici peu une antenne dans les Alpes-Maritimes. Atterrissage imminent entre Nice et Cannes.

L’idée

Vincent Kiefer, le pdg et fondateur de BookMyHelo, ambitionne de démocratiser le vol en hélicoptère en proposant depuis peu des liaisons transversales Nice-Aix.

Cet ancien cadre d’Airbus Helicopter et volleyeur de haut niveau veut faire gagner du temps lors des déplacements en évitant les routes encombrées.

«Notre solution de partage des vols destinée au BtoB rend l’hélicoptère plus accessible.» La startup installée à Aix devrait ouvrir d’ici peu une antenne commerciale dans le département «entre Nice et Cannes», spécifie le dirigeant.

Le défi

Vincent Kieffer n’a aucun doute sur la sécurité et la rapidité des vols en hélicoptère .

«La 3e dimension – celle aérienne – que nous introduisons dans la mobilité est la seule véritable alternative aux déplacements puisque l’infrastructure urbaine est limitée. Mais il faut augmenter le taux d’acceptation des gens. C'est là notre challenge.»

L’objectif

«Aujourd’hui, nous proposons des vols en hélicoptère et demain, ce seront les drones et les taxis volants», prédit le dirigeant qui veut faire de BookMyHelo l’intégrateur de tous les véhicules spécialisés dans la mobilité aérienne. Le marché est énorme puisqu'en 2030, on estime à 825 milliards le nombre de trajets en drones par an et dans le monde.

A plus court terme, Vincent Kieffer voudrait proposer des liaisons entre Nice et Marseille qui ne dispose encore pas d’héliport. Pour ce faire, il vient de créer l’association Mobilités dans l’air qui vise, entre autres, à fédérer les acteurs du secteur et sensibiliser les collectivités locales.

L’investissement


BookMyHelo qui a vu le jour à Marseille en 2016 vient de déménager ses sept collaborateurs sur la technopole de l’Arbois à Aix-en-Provence.

«Nous sommes en train de lever cinq millions d'euros, explique Vincent Kieffer, afin d'embaucher six autres salariés d’ici décembre 2019.»  Cet argent lui permettra de mettre au point des algorithmes qui analyseront les flux de mobilité, gérer une flotte d’hélicoptères. «Demain, ces mêmes algorithmes manageront et piloteront des drones en transport de passagers.»

Dans son business plan à trois ans, le dirigeant prévoit de transporter un million de passagers, d'employer cent collaborateurs et vise un chiffre d'affaires de 200 millions d'euros.

Le produit

La ligne transversale aéroport de Nice-aérodrome Aix-les-Milles est toute récente mais la solution d’hélicoptère partagé de BookMyHelo est déjà opérationnelle ailleurs dans le monde, notamment à l’île Maurice, au Brésil, aux Etats-Unis.

Le fonctionnement de l’application mobile et du site web est simple. En achetant un package de 4, 12 ou 24 trajets, le client a accès au club Bookmyhelo.

Quand il a besoin d’un vol, il en informe la startup qui initie alors un vol et complète l’hélicoptère en proposant le vol aux membres du club.

«L’offre s’adresse en priorité aux entreprises pour que le temps de leurs collaborateurs soit passé à travailler et non pas perdu dans les trajets. On peut très bien imaginer des chaînes d’hôtels qui mettent ce service à la disposition de leurs clients.» 


www.bookmyhelo.com


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.