“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Comment la crise du Covid a impacté les start-up de MonacoTech

Mis à jour le 15/07/2020 à 13:11 Publié le 15/07/2020 à 14:00
Pendant la crise sanitaire, les locaux étaient plutôt vides...

Pendant la crise sanitaire, les locaux étaient plutôt vides... (Photo archives NM)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Comment la crise du Covid a impacté les start-up de MonacoTech

Les start-up sont souvent des structures fragiles, comme les jeunes pousses d'un jardin. Et comme tout le monde, elles ont été impactée par la crise sanitaire

Les locaux de l’incubateur ne fourmillent pas d’activité, c’est le moins que l’on puisse dire. La crise sanitaire a éloigné physiquement les individus mais pas leurs idées. "Nous avons passé parfois huit heures par jour en visio", explique Lionel Galfré, le directeur.

LIRE. Hélicoptère électrique, potager d'appartement, réalité virtuelle... qui sont les cinq start-up qui intègrent MonacoTech en 2020 ?

Les jeunes pousses ont parfois souffert de l’orage sanitaire. "Ceux qui sont en phase de conception ont été ralentis à cause de la fermeture des ateliers ou des usines, et ceux qui sont en phase de commercialisation ont souffert des annulations de salons où ils devaient faire leur promo", analyse Lionel Galfré.

Des tracas qui les feront moins souffrir qu’ailleurs : "Ici ils n’ont pas de loyer, ce qui est déjà une sacrée économie quand on est à l’arrêt, et ceux qui emploient des salariés ont bénéficié des aides de l’État, avec le CTTR (chômage total temporaire renforcé)."

Passer l’orage à l’abri, c’est aussi l’intérêt d’intégrer un incubateur.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.