“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Comment HyLiberty à Hyères aide à rendre les bateaux plus écolos

Mis à jour le 29/06/2020 à 11:34 Publié le 29/06/2020 à 11:30
De gauche à droite: César Longeville, Zayd Hassoune et Olivier Martin, cofondateurs de HyLiberty.

De gauche à droite: César Longeville, Zayd Hassoune et Olivier Martin, cofondateurs de HyLiberty. (Photo D.R.)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Comment HyLiberty à Hyères aide à rendre les bateaux plus écolos

Trois jeunes étudiants entrepreneurs varois, récompensés aux Entrep', ont créé un bureau d'étude qui accompagne les propriétaires de bateaux de plaisance dans la transition énergétique pour les rendre moins polluants et moins onéreux, sans dénaturer ces navires.

À 24 ans, César Longeville a de l’avenir comme on dit. Déjà fondateur d’une société de courtage pour propriétaires et acquéreurs de bateaux Longeville Opportunity Yachting à Pierrefeu, ce jeune ingénieur varois vient de remporter avec deux de ses associés, Olivier Martin et Zayd Hassoune, le concours Les Entrep’ dans le Var, dédié à l’entrepreneuriat des jeunes. La remise du prix a eu lieu à Toulon le 15 mai dernier.

Bureau d’étude et refit écologique

Ces trois jeunes gens sont issus de la même école: Kedge Business School à Toulon où ils étaient en master ingénieur d’affaires. Leur projet, intitulé HyLiberty, portait sur la revalorisation écologique des bateaux, aussi appelé refit écologique. Il vise la création d’un bureau d’études dont la mission consiste à accompagner les propriétaires de bateaux vers la transition écologique. En clair, ces jeunes ingénieurs comptent proposer deux solutions à ces propriétaires: soit d’intégrer directement de l’hydrogène/oxygène (HHO) par électrolyse en créant ainsi un gaz dirigé vers le circuit d’air des moteurs où il se mélangera avec le carburant normal pour améliorer la condition des moteurs, soit d’opter pour un moteur tout hydrogène qui créé de l’électricité utilisée pour le déplacement et le fonctionnement du bateau.

"Notre projet n’est pas de dénaturer la structure du bateau. On ne touche pas au visuel. On fait le choix du propriétaire. Nous remplaçons les moteurs thermiques par des solutions propres, précise César Longeville. Notre volonté est d'aider le propriétaire à naviguer sans abîmer la planète pour lui permettre de continuer à profiter librement des plaisirs de la mer, le plus souvent possible, écologiquement et en faisant des économies sans faire de concession sur le confort."

Alors que la solution hydrogène se développe dans l’automobile, le transport ferroviaire et l’aéronautique, et alors que le confinement nous a prouvé à quel point il était bon de voir réapparaître une faune marine débarrassée de toute pollution notamment sonore, ce projet apparaît comme une réponse à ces nombreux enjeux.

Une niche au fort potentiel

Le potentiel dans le secteur du nautisme apparaît également énorme. Selon ces jeunes entrepreneurs, il existerait déjà près de 21.000 bateaux à moteurs et voiliers de 10 à 30 mètres rien qu’en région Paca. Si ce type de refit écologique répond aux nouvelles normes environnementales qui seront bientôt votées, il permettra aussi de réduire les coûts et la consommation de carburant de 20 à 30%, de réduire les odeurs de gaz d’échappement, les émissions de particules de CO2, tout en prolongeant la vie des moteurs de ces bateaux. "Votre confort protège la planète." Tel est le credo de ces jeunes créateurs qui ont déjà recueilli les signatures d’une dizaine de partenaires comme Wistream Yachting, Riviera Yachting Network, Helion et Fioul 83.
"Nous en sommes au début de notre phase de R&D. Nous nous laissons un an et demi pour finaliser avant, ensuite, de commencer à commercialiser nos produits. Grâce aux Entrep’, nous avons gagné une incubation et un espace de travail chez TVT Innovation et un accompagnement par un expert-comptable spécialisé dans les startups pendant trois ans." Et deux jeunes autres ingénieurs viennent d’être recrutés pour rejoindre HyLiberty.

hyliberty.com


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.