“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Comment Groupon a connecté Internet au commerce local

Mis à jour le 06/12/2019 à 17:09 Publié le 06/12/2019 à 18:30
«La France est le 2e plus gros marché européen de Groupon, précise Jordan Behem. Près de 60 % de nos acheteurs affirment qu’ils reviennent toujours-souvent dans les commerces qu’ils ont découvert via nos deals.»

«La France est le 2e plus gros marché européen de Groupon, précise Jordan Behem. Près de 60 % de nos acheteurs affirment qu’ils reviennent toujours-souvent dans les commerces qu’ils ont découvert via nos deals.» (Photo D.R.)

Comment Groupon a connecté Internet au commerce local

La plateforme qui a bâti son succès sur le concept d’achat groupé en ligne veut aussi faire connaître son impact positif sur les commerces et services de proximité.

Avec 10 millions de visiteurs uniques par mois, Groupon est devenu en dix ans l’un des leaders du e-commerce et figure dans le top 15 des marchés en ligne en France.

Plus que de proposer des produits à prix réduits à ses clients, la plateforme s’enorgueillit «d’avoir connecté Internet aux commerces locaux, précise Jordan Behem, Country Manager France qui a débuté chez Groupon en tant que commercial à Nice. En 2010, nous avons été les premiers à le faire et il a fallu faire comprendre le business model à nos partenaires» (les commerçants, ndlr) qui ne comprenaient pas comment une plateforme nationale pouvait améliorer leur chiffre d’affaires. En revanche, la mission de Groupon est restée inchangée: « Connecter clients et commerces, envies et offres de qualité.»

Quel est le principe de Groupon?
C’est acheter en mode impulsif, que le client découvre un produit, une activité. On a ainsi permis de démocratiser la restauration étoilée auprès de certains clients qui n’auraient pas osé franchir la porte. Les restaurateurs, eux, sont ravis de toucher une nouvelle clientèle. Nous avons aussi été précurseurs pour de nombreuses activités comme le fly board, les escape games, la fish pédicure ou la cryolipolyse...

Nice est-elle une ville importante pour Groupon France?
Oui, quand on parle de Nice qui fait partie de nos 10 Focus Cities, on englobe toutes Alpes-Maritimes, de Cannes à Monaco. A titre d’exemple, depuis mars 2010, date de son arrivée, Groupon y a vendu 850 000 coupons en restauration et compte plus de 4 500 partenaires actifs.

Quelle est la particularité de Nice et du Var?
La saisonnalité qui y est plus importante qu’ailleurs en France. Même si dans les Alpes-Maritimes, Groupon propose des offres tous les jours aussi bien sur la bande littorale que dans l’arrière-pays, notamment dans les catégories loisirs et bonnes tables. Dans le Var, Toulon a une activité toute l’année.Elle est plus saisonnière dans le golfe de Saint-Tropez avec les plages, restos, locations de bateaux...

Quel intérêt les commerçants ont-ils à faire appel à vous?
On s’attache à valoriser la qualité de nos partenaires et de leurs offres en leur apportant une visibilité online optimisée et un conseil personnalisé. On répond à leur problématique qu’il s’agisse d’un changement de carte, de chef pour un restaurant, de propriétaire pour une boutique... Outre une augmentation du chiffre d’affaires, on lui permet, grâce à des outils de tracking, de mieux cibler ses opérations, de connaître ses clients et surtout de les fidéliser. Cette année, on a mis en place le système Groupon Stars à destination de nos meilleurs partenaires afin de les mettre davantage en avant sur notre site. On leur offre une visibilité supérieure, des campagnes d’e-mailing dédiées...

Il est arrivé au début de Groupon que des clients aient des prestations au rabais ou soient mal accueillis...
C’était au début et nous avons été victimes de notre succès. Dès 2011, nous avons immédiatement tout mis en œuvre pour corriger ce phénomène. ça nous a permis de nous améliorer avec notamment la mise en place de critères de qualité et de calculs de capacité pour éviter les surbookings... Nous sommes dans une relation tripartite: clients-partenaires et nous. Si les intérêts de l’un des trois ne sont pas servis, ça ne fonctionne pas. Nous travaillons aussi avec des organismes d’état comme la DGCCRF (Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes) pour être certains que nos offres sont en adéquation avec la réglementation.

Des concurrents?
Oui mais sur des verticales. La Fourchette est un concurrent sur la partie restaurants; Veepee l’est sur la partie produits finis-goods, Booking sur les voyages… Groupon se veut la marketplace générale précurseur de bonnes affaires pour les internautes.

Quels sont vos axes de développement?
L’appli mobile qui a déjà été téléchargée 200 millions de fois dans le monde. En France, plus d’un achat sur deux en France se fait sur l’appli. On développe aussi des partenariats avec d’autres acteurs nationaux comme Perfect Stay, un spécialiste du voyage. On relaie leur offre sur notre site pour proposer plus de choix aux clients. Une autre tendance actuelle est le drive-to-stores (des bons de réduction achetés en ligne à utiliser en magasin physique, ndlr) dont sont friandes de grandes enseignes comme Flunch, Euromaster ou Eram.

Quelle est la plus-value de Groupon?
Notre force commerciale locale. Avec le digital, on arrive à envoyer des clients chez des commerçants locaux et dans de grandes enseignes.

Le plein de coupons...

Groupon Monde, c’est un bénéfice brut de 278 M$ pour le 3e trimestre 2019.
Depuis mars 2010, ont été vendus sur la page Nice de Groupon: 780.000 coupons en beauté (spa, instituts de beauté); 692.000 en loisirs (jet-ski, accrobranche...) et 258.000 dans la catégorie services (vidange de la voiture, contrôle technique...).

Arrivé dans le Var pratiquement à la même date, Groupon y a vendu 221.000 coupons beauté; 216.000 dans la catégorie restauration; 179.300 en loisirs et 73.100 dans les services.

à partir de 1 €


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.