“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Comment cette entreprise varoise, spécialisée dans les travaux d'électricité, illumine le Var et rayonne jusqu'au Dakar

Mis à jour le 09/12/2020 à 18:31 Publié le 09/12/2020 à 18:25
L’entreprise dirigée par Mathieu Serradori installe les illuminations dans une dizaine de communes du Var et en partie à Cannes à l’aide de 10 camions nacelles et deux camions grues, d’octobre à décembre, chaque année.

L’entreprise dirigée par Mathieu Serradori installe les illuminations dans une dizaine de communes du Var et en partie à Cannes à l’aide de 10 camions nacelles et deux camions grues, d’octobre à décembre, chaque année. (Photo Clément Tiberghien)

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Comment cette entreprise varoise, spécialisée dans les travaux d'électricité, illumine le Var et rayonne jusqu'au Dakar

L’entreprise Serradori à Puget-sur-Argens, aujourd’hui occupée à installer les illuminations de Noël dans une dizaine de communes du Var et des Alpes-Maritimes, est dirigée par un pilote de rallye-raid émérite qui participera à son 6e Dakar en 2021.

Pilote de rallye-raid automobile émérite -bientôt sur la ligne de départ du Dakar 2021 en janvier prochain-, Mathieu Serradori est aussi le directeur général de la société éponyme, une entreprise générale de travaux électriques fondée par sa famille à Puget-sur-Argens il y a 70 ans, qui compte 60 collaborateurs (12 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2019).

Une double casquette qui exige des qualités similaires reconnaît ce Varois. "Si on fait un parallèle, c'est vrai qu'un chef d'entreprise comme un pilote de rallye doit posséder une grosse capacité d'adaptation pour surmonter des situations très compliquées comme la crise de la Covid cette année. Participer au Dakar nécessite maîtrise, gestion et dépassement de soi. C'est ce qui se passe aujourd'hui dans la peau d'un entrepreneur pour défendre sa société. Sinon j'essaye toujours d'être moteur sur les projets que nous gagnons ensemble avec mes collaborateurs", confie-t-il.

David contre Goliath

Modeste, Mathieu Serradori oublie de préciser qu'il a remporté la huitième étape du Dakar cette année en devançant le champion du monde de F1 Fernando Alonso. Une première pour un pilote amateur parmi les pros. "ça n'était pas arrivé depuis plus de 30 ans", reconnaît ce quadragénaire énergique. De la même façon que son entreprise est "l'une des dernières sociétés indépendantes en France de cette taille sur ce marché à faire face à des concurrents nationaux qui sont des grands groupes", l'entrepreneur varois n'a pas peur de se frotter à plus gros que lui sur les pistes. Tel le Petit Poucet? "Je préfère David contre Goliath !", précise-t-il.

S'adapter aux contraintes du terrain, à l'essor de nouvelles technologies, de nouveaux marchés, à la modernisation des métiers: Mathieu Serradori a repris l'entreprise familiale il y a dix ans, aidée de sa sœur Julie et son cousin Hervé Favarel. "C'est mon grand-père et l'oncle qui l'avaient fondée. Nous avons toujours fait de l'électricité en démarrant par les réseaux. Nous avons longtemps travaillé pour EDF. Aujourd'hui nous nous sommes diversifiés."

Au service des collectivités locales, des organismes publics et de clients privés, l'entreprise intervient dans de nombreux secteurs: réseaux électriques pour l'industrie et le tertiaire, éclairage public, génie civil pour les réseaux gaz, télésurveillance, modernisation et extension d'aménagements lumières, éclairages architecturaux, de structures sportives, signalisation lumineuse tricolore...En cette période, l'entreprise Serradori dédie surtout une vingtaine de ses collaborateurs à l'installation des illuminations de Noël dans une dizaine de communes varoises et des Alpes-Maritimes comme Cannes. "Nous avons environ 5.000 décors à installer", confie Mathieu Serradori.

De l’éclairage intelligent

Il y a dix ans, l'entreprise a pris un nouveau virage, celui du développement durable, des économies d'énergie et de la transformation des communes en villes connectées. Grâce notamment à son bureau d'études qui propose du conseil et de l'accompagnement, notamment pour aider les communes à moderniser leur parc d'éclairage urbain.

Grâce aux nouvelles technologies et aux leds, "nous sommes sur de l'éclairage intelligent avec des fonctionnalités importantes à haut niveau de services". Économe en énergie, capable d'intégrer de la vidéosurveillance, de la wi-fi, des objets connectés, d'adapter la luminosité des lampadaires à l'importance du trafic ou au passage des piétons...Les "plans lumières" permettent de réaliser jusqu'à plus de 60% d'économie d'énergie. La gestion du parc d'éclairage, le suivi des travaux, des pannes, la maintenance, la géolocalisation des réseaux...Tout est connecté pour tendre vers ce qu'on appelle la smart city. La ville de Fréjus vient d'investir dans ce plan pluriannuel.

L’entreprise est aussi engagée dans d’autres domaines. "Ca va de la fibre optique à la vidéosurveillance et les gros postes de transformation de plus de 20.000 volts. Nous travaillons avec de grands centres de recherche électrique et pour de grands fabricants de super chargeurs électriques."

Ainsi le pilote garde une longueur d’avance. "J'ai une vision et un plan d'actions pour pérenniser notre entreprise locale. Notre but est de surmonter la crise, de chercher et de s'adapter aux nouveaux marchés pour réinventer notre métier et continuer à défendre notre territoire, avec beaucoup de réactivité", confie-t-il.

A Saint-Raphaël, les illuminations installées par l'entreprise Serradori ont du succès.
A Saint-Raphaël, les illuminations installées par l'entreprise Serradori ont du succès. (Photo Clément Tiberghien)

Repères

1960 : Création de l’entreprise de travaux électriques Serradori à Puget-sur-Argens.

2010 : Cette année-là, Mathieu et sa sœur Julie, ainsi que leur cousin Hervé Favarel (troisième génération) prennent la suite.

2012 : La société décroche la certification développement durable ISO 14001.

Exemples de réalisations : L’éclairage de la piste du circuit du Castellet avec un système adapté en 2018 ; l’éclairage du stade Marcel-Aubour à Saint-Tropez, la réalisation d'une station de potabilisation au Muy en 2020, etc.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.