“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Cette startup varoise a inventé une borne interactive sans contact pour éviter les risques de contamination

Mis à jour le 07/04/2021 à 11:10 Publié le 07/04/2021 à 18:30
Créée seulement depuis septembre 2020 par Jonathan Bocquet, radiologue à Toulon, et deux de ses associés, la startup toulonnaise Mootion connaît déjà du succès avec sa borne sans contact.

Créée seulement depuis septembre 2020 par Jonathan Bocquet, radiologue à Toulon, et deux de ses associés, la startup toulonnaise Mootion connaît déjà du succès avec sa borne sans contact. Photo Frank Muller

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Cette startup varoise a inventé une borne interactive sans contact pour éviter les risques de contamination

Pour respecter les consignes sanitaires, la startup toulonnaise Mootion a imaginé une borne interactive qui détecte le mouvement des mains évitant ainsi les risques de contamination.

L’idée

Mieux qu'une borne d'informations tactile touchée par le tout-venant, la startup varoise Mootion a inventé un produit tout-en-un qui, grâce à l'intelligence artificielle, détecte le mouvement des mains et évite le contact avec l'écran.

Cette borne unique en France (le brevet a été déposé), dotée d'un logiciel inclus dans un boîtier, relié à un simple écran et une caméra, permet de s'informer, de s'orienter ou de visionner des produits dans le respect des consignes sanitaires et sans contrainte de désinfection permanente pour l'établissement qui le détient.

La plus-value

Jonathan Bocquet, président de la startup et radiologue à la clinique Saint-Jean à Toulon, a eu cette idée au début du confinement en 2020. Il s’est associé à son cousin Thibault Mousset, ingénieur en vision par ordinateur, spécialisé dans la robotique et l'intelligence artificielle au CNES à Toulouse (il a travaillé sur le Rover envoyé sur Mars). Les deux hommes ont planché et déjà testé cette solution intuitive et accessible à tous. Puis Sibylle Sanchez, entrepreneuse et experte en marketing à Nice, les a rejoints.

Le concept

L'avantage de cette interface sans contact est qu'elle est simple à mettre en œuvre: un écran plat à fixer au mur ou sur un pied, tout en maintenant une distance avec l’appareil grâce à une signalétique au sol. Toute l'ingéniosité est dans le boîtier qui traite les images par caméra (la vision par ordinateur) et qui fonctionne de manière autonome, sans connexion Internet.

"Le prototype dépend ensuite de l'utilisation du client." Le module est personnalisable, destiné aux professionnels du tourisme, du retail, les centres commerciaux, aéroports (pour informer, orienter, visionner des produits à l’entrée du magasin ou en vitrine), gérer les files d’attente et dans l'industrie pour consulter des documents.

Le défi

Si le prototype est commercialisé depuis peu (la société a été créée en septembre 2020), la R&D se poursuit afin d'améliorer la technologie et les applications pour répondre aux demandes clients. Avantage: la startup gère tout, de la fabrication du boîtier à la maintenance de l’appareil en passant par l'assemblage des composants et l'installation du produit chez le client. "Nous voulions maîtriser tout le processus pour répondre rapidement aux besoins des clients et réduire les coûts."

L’investissement

Hormis le capital de départ de la société de 95.000 euros apporté par les trois associés et un actionnaire, la startup a déjà reçu le soutien de l'Incubateur Paca-Est, de TVT Innovation, une aide de 25.000 euros de Bpifrance et un prêt d'honneur de 50.000 euros du Réseau Entreprendre.

Elle a aussi gagné deux concours: le AYMING Innovate for Tomorrow 2020 dans la catégorie digitale, prix remis aux startups et solutions innovantes contre la Covid, et l'accompagnement de la chambre de commerce et d'industri du Var dans le cadre de son parcours européen SUCCESS 2021.

L’objectif

L'Hôtel de la Corniche à Toulon qui l'a testé, a déjà commandé l'une de ces bornes sans contact ainsi que le service de radiologie de la clinique Saint-Jean. Livraison prévue en juin. Le secteur industriel de la Défense s'est aussi montré intéressé. Grâce à son coût de 5.000 à 15.000 euros (moins cher que le prix d'une borne tactile standard), les commandes devraient affluer. La borne est également disponible à la location, maintenance et licence comprises.

Ainsi, après un développement régional, la startup espère séduire au national et à l’international, et recruter à l’aide d’une levée de fonds qu'elle devrait effectuer en fin d'année 2021. Son effectif actuel étant de 6 personnes.

> mootion.fr

 

La borne sans contact Mootion est facile à utiliser, sans connexion, moins énergivore et à un prix abordable.
La borne sans contact Mootion est facile à utiliser, sans connexion, moins énergivore et à un prix abordable. Photo Frank Muller

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.