“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ces palaces monégasques recrutent 200 personnes sur la Côte d'Azur

Mis à jour le 27/06/2018 à 16:33 Publié le 05/02/2018 à 21:46
Le Nikki Beach à Monaco.

Le Nikki Beach à Monaco. Photo Cyril Dodergny

Ces palaces monégasques recrutent 200 personnes sur la Côte d'Azur

C’est, en début d’année, le secteur d’emplois le plus porteur à Monaco. En Principauté, les mois d’hiver préparent la belle saison. Où les postes d’emplois temporaires dans l’hôtellerie et la restauration fleurissent.

Même si la priorité nationale est la règle dans le pays, la masse de travail due à la fréquentation touristique importante, ouvre un champ des postes saisonniers important pour supporter l’activité en cette période d’affluence XXL, qui outre les mois d’été, s’étend globalement du tournoi de tennis Rolex Masters mi-avril, jusqu’au Monaco Yacht Show fin septembre.

Première à ouvrir le bal, la Société des Bains de Mer a organisé, le 23 janvier dernier, sa première journée de recrutement pour proposer une partie des 600 postes saisonniers nécessaires au groupe pour faire tourner ses établissements lors de la période estivale.

"On doit coller à l’excellence de la société. Mais ce que nous recherchons d’abord, c’est l’envie et la motivation, car c’est un gros rythme de travail. Nous sommes une entreprise tournée vers la jeunesse, c’est aussi notre rôle social. Et certains employés saisonniers ont fini par être intégrés dans la société", confie Jean-François Mariotte, directeur des ressources humaines de la SBM.

Recrutement les 13 et 16 février

Les autres palaces de la Principauté ne sont pas en reste. Le 13 février, le Métropole Monte-Carlo organise dans ses locaux sa journée de recrutement de 9h30 à 17 heures à la recherche de voituriers, bagagistes, barmen, commis de cuisines ou gouvernantes notamment.

Un volant de 60 à 70 postes à pourvoir. Suivra l’hôtel Fairmont Monte-Carlo, le 16 février de 9 heures à 18 heures, qui recherche des personnes qualifiées ou capables de s’investir dans les mêmes domaines de l’hôtellerie et de la restauration pour environ 120 postes.

À chaque fois, il est conseillé de venir avec son CV… et de la bonne volonté. Et le plan peut être porteur. Car, même soumis à des grilles salariales classiques, ces emplois peuvent être aussi (et surtout) très rémunérateurs avec les pourboires. 

à partir de 1 €


La suite du direct