“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Ce que Nautibanque veut apporter au nautisme

Mis à jour le 12/09/2019 à 19:03 Publié le 12/09/2019 à 18:56
La Caisse d’Epargne Côte d’Azur a profité du Yachting Festival de Cannes, qui a ouvert la saison des salons nautiques la semaine dernière, pour lancer Nautibanque et signer un partenariat avec la Fédération des Industries Nautiques et l’Union des Ports de plaisance de Paca et Monaco.

La Caisse d’Epargne Côte d’Azur a profité du Yachting Festival de Cannes, qui a ouvert la saison des salons nautiques la semaine dernière, pour lancer Nautibanque et signer un partenariat avec la Fédération des Industries Nautiques et l’Union des Ports de plaisance de Paca et Monaco. CL

Ce que Nautibanque veut apporter au nautisme

Bienvenue dans un monde où même la banque a un modèle de plus en plus intermédié et doit trouver des relais de croissance. Après le luxe et la viticulture, la Caisse d’Épargne Côte d’Azur s’attaque à une nouvelle niche: elle lance Nautibanque, une marque dédiée à tout l’écosystème du nautisme.

Une place au port, une location de bateau avec option d’achat, une infrastructure portuaire, Nautibanque, la marque de la Caisse d’Épargne Côte d’Azur présentée à Cannes au Yachting festival ce jeudi 12 septembre, se veut l’expert de référence.

De l’anneau à financer pour un particulier aux investissements pour les chantiers navals, voire les ports de la région où la Caisse a déjà des engagements comme à Antibes et Fréjus, Nautibanque se développe depuis son centre d’affaires à Cannes et rayonnera sur toute la Côte d'Azur.

En mode Startup

Jacques-Olivier Hurbal, membre du directoire de la CECAZ: "Nous avons la chance d’avoir 200 ans et de nous considérer comme une startup, avec 1.600 personnes à l’effectif et 80 ME de résultat, plus un goût particulièrement prononcé pour le défi et l’innovation."

L’objectif de la CECAZ, avec Nautibanque, est le même qu’avec Luxury Properties et Vitibanque: être expert sur l’un des secteurs contribuant au rayonnement de notre territoire.

La région sud représente un quart du chiffre d’affaires de la filière nautique française, soit 1,45 milliard d’euros, pour un quart des effectifs nationaux, soit plus de 10.000 salariés selon la Fédération des Industries Nautiques, 135 ports de plaisance en Paca et 60 000 anneaux, réunis au sein de l’UPACA, la plus grande union des Ports en France et en Europe.

Arrivée applaudie

"L’ambition de Nautibanque est de proposer un dispositif 360° au service de l’ensemble de la filière : plaisanciers, concessionnaires, négociants, loueurs, armateurs, chantiers navals, importateurs, boat club, exploitants portuaires, motoristes, équipementiers, accastilleurs, pêcheurs, associations nautiques, avitailleurs, gréeurs,... Vraiment tous les segments de la filière présents sur la Côte azuréenne", détaille Yohann Adelantado, qui dirige l’équipe des quatre chargés d’affaires de Nautibanque à Cannes.

"Notre engagement est d’assurer le financement de la filière, de couvrir ses besoins en trésorerie, d’accompagner les investissements (croissance, projets immobiliers, équipement, flotte de bateaux), gérer le poste client (affacturage, assurances crédits), proposer des solutions à l’international, optimiser les placements par des produits diversifiés et simplifier la banque au quotidien."

Et Jacques-Olivier Hurbal d’avoir bon espoir que cette marque azuréenne fasse école dans d’autres entités régionales de la Caisse d’Épargne: celle des Pays de Loire a déjà plus que manifesté son intérêt sur le nautisme.

Prochain secteur à se profiler: la parfumerie. Ce sera plus dur à copier que la viticulture et le nautisme mais sait-on jamais.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct