Rubriques




Se connecter à

Cannes Lions revient enfin sur la Croisette à partir de lundi

L’un des plus grands événements cannois, crée en 1954, revient au Palais dès lundi 20 juin. 15.000 professionnels sont attendus.

Gaëlle Arama Publié le 19/06/2022 à 16:22, mis à jour le 19/06/2022 à 16:55
Le Palais des festivals prêt à accueillir le très attendu Cannes Lions lundi. Photo Gaëlle Arama

Le Cannes Lions 2022 – le plus grand événement cannois après le Festival du film – est attendu avec impatience sur la Croisette cette semaine. Le Palais des festivals s’est paré de bâches à l’effigie des sponsors de l’événement. Créé en 1954, le gigantesque salon international de la création numérique et de la publicité n’avait pu s’organiser qu’en mode numérique l’an dernier.

Alors, dès lundi 20 juin et jusqu’à ce vendredi 24 juin, la planète de la réclame, du marketing et de la créativité a rendez-vous à Cannes. Pour la Ville, c’est près de 78 Me de retombées économiques avec plus de 50.000 nuitées! Et ce cru 2022 – la 68e édition – annonce une fréquentation analogue à 2019.

La semaine dernière, 13.000 professionnels des quatre coins du monde étaient accrédités, mais ils pourraient avoisiner les 15.000.

De Kasparov à Paris Hilton

Parmi les invités, Garry Kasparov, considéré comme le plus grand joueur d’échecs de tous les temps. Ses célèbres matchs contre le super ordinateur Deep Blue d’IBM en 1996-1997 ont joué un rôle clé dans l’introduction de l’intelligence artificielle et des échecs dans le grand public. Aujourd’hui, ce militant des droits de l’homme est le fondateur de Renew Democracy Initiative. Mais sont également attendus Winston Duke ou la célébrissime Paris Hilton.

 

Des marques illustres comme Amazon, L’Oréal, Pepsi, TikTok, Ikea, Mac Donald’s, Heineken, Gucci, ou Disney seront représentés.

Métaverse, marketing digital, storytelling... autant de thèmes abordés au cours de ce salon géant organisé par la société Lions Festival Limited qui sera présent à Cannes au moins jusqu’en 2028.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.