“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Bpifrance se charge de relancer la confiance

Mis à jour le 12/11/2020 à 15:27 Publié le 12/11/2020 à 18:30
Patrice Begay, le directeur exécutif communication de Bpifrance, exhorte à être "Unis à l’unission contre la déprime du 2e confinement".

Patrice Begay, le directeur exécutif communication de Bpifrance, exhorte à être "Unis à l’unission contre la déprime du 2e confinement". (Photos Olivier Roller et D.R.)

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Bpifrance se charge de relancer la confiance

La banque publique d’investissement lance une nouvelle campagne de communication pour soutenir le moral des entrepreneurs et les inciter à accélérer la relance.

Bpifrance a le sens de la formule. Après "Entrepreneurs, on se relève et on se révèle" lancée en avril durant le premier confinement, la banque publique d’investissement revient avec une nouvelle campagne de communication tout aussi percutante: "Ne jamais céder quand on peut s’aider".

"Parce que la relance passe par la confiance", martèle Patrice Begay, directeur exécutif communication de Bpifrance. Les entrepreneurs, on le sait, ne lâchent rien. La preuve avec l’économie qui, au troisième trimestre, était repartie sur les chapeaux de roues avec +13,8%.
Las, le reconfinement a donné un coup d’arrêt brutal à cet élan: "200.000 commerces et artisans ont fermé boutique." De quoi donner un coup de mou même au plus résilient.

"On sent un pays déprimé, des gens fatigués et des entrepreneurs résignés qui tirent le rideau, malgré le gouvernement qui apporte un soutien financier massif: 100 M€ viennent d’être débloqués pour accompagner la numérisation des entreprises – une nécessité lorsque l’on sait que seul un magasin sur trois a un site Internet. En novembre, 15 Mds€ sont à nouveau mis sur la table, alloués au fonds de solidarité auxquels s’ajoutent l’aide sur les loyers, l’exonération des charges, l’activité partielle et le PGE prolongé jusqu’au 30 juin prochain. Et ça, aucun autre pays ne l’a fait, assène Patrice Begay. On ne peut pas se résigner quand on a cet État providence!"

psychobanque

D’où la campagne électrochoc de la banque qui se veut militante de l’optimisme.

"On doit porter le plan de relance de la confiance qui est tout aussi important que celui économique. L’enjeu est sociétal et tient en deux mots : résilience et confiance. Nous avons une dimension de psychobanque à jouer. Bpifrance, ses 3.000 salariés et ses partenaires bancaires ont joué un rôle pivot en mars avec le PGE qui, je le rappelle, a aidé 600.000 entreprises. Sur 127Mds€ recensés, 123,7Mds€ ont été accordés. On veut dire aux entrepreneurs qu’on est là pour les soutenir. Et en Paca, la Région Sud est aussi présente à nos côtés."

Mobilisation générale

Si la banque donne l’impulsion, charge à tous les Français, entrepreneurs et citoyens, de se mobiliser et de montrer l’exemple.

"C’est l’engagement de tous, la fraternité des solidarités. Il ne faut pas être solitaire mais solidaire. Ne pas enfoncer les uns pour encenser les autres" faisant ainsi référence à Amazon sous le feu de vives critiques ces derniers jours. Le géant américain du e-commerce assure, pour sa part, vouloir aider les commerçants en proposant dès le 8 décembre un programme de 15 heures sur le numérique, la vente en ligne, les réseaux sociaux visant à former 50.000 vendeurs.

Solidarité et entraide donc, que ce soit les consom’acteurs, civiques et généreux avec les commerçants et restaurateurs de leur rue qui font du click & collect. Ou que ce soit les entrepreneurs qui partagent leurs bonnes pratiques.

Bpifrance a mis en ligne sur son site le témoignage d’une centaine d’entre eux; chacun y allant de sa solution pour rester combatif et faire face à la situation.
Une playlist inspirante à écouter sans modération car il est plus que jamais nécessaire, pour paraphraser la banque, de s’aider pour ne pas céder.

Pour écouter les témoignages des entrepreneurs, cliquez ICI.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.