“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Bijoux, voitures..., un exceptionnel été pour l'Hôtel des Ventes de Monte-Carlo

Mis à jour le 24/07/2017 à 10:36 Publié le 24/07/2017 à 05:11
 Cette Porsche 907 est une pièce rare : il n'en reste que 9 exemplaires dans le monde, sur les 15 produits.

Cette Porsche 907 est une pièce rare : il n'en reste que 9 exemplaires dans le monde, sur les 15 produits. Photo L.M.

Bijoux, voitures..., un exceptionnel été pour l'Hôtel des Ventes de Monte-Carlo

Hier se déroulaient les dernières vacations de l'HVMC au Yacht-Club. Au menu de cette trépidante journée, après les bijoux et les sacs : des voitures, des vestiges archéologiques et de l'art moderne

Les traits sont tirés, et l'ambiance est bon enfant : ça sent la fin de ces ventes estivales pour HVMC. Elles avaient commencé il y a quelques jours avec des bijoux remarquables, dont certains ont dépassé allègrement le million d'euros, mais aussi des montres, de l'art russe, de la maroquinerie… Bref, un éventail très large.

Et hier, au Yacht-Club, ce n'étaient pas des bateaux, mais des autos que la maison monégasque a vendues.

Et pas n'importe lesquelles, puisque la vente s'intitulait "L'art de vivre la course", il s'agissait de voitures de sport. Aux côtés du commissaire-priseur Franck baille, l'ancien coureur automobile qui apportait toutes les explications nécessaires aux enchérisseurs potentiels.

Le clou de la vente : une Porsche 907, estimée entre 2,8 et 3,2 millions d'euros, mise à prix à 1,8 million, adjugée à 2 millions. Une excellente affaire pour l'acquéreur, puisqu'il ne reste que 9 exemplaires dans le monde sur les 15 produits.

Autre pièce remarquable, une Citroën AX Turbo Superproduction de 1988. Un véhicule unique, où seuls les passionnés peuvent encore repérer les traces de l'AX de série. Une auto exceptionnelle pour Jean-Pierre Jarier, qui est partie à 150 000 euros.

Art d'hier et d'aujourd'hui

Dans l'après-midi, l'archéologie était à l'honneur. Un torse d'amazone en marbre blanc du premier siècle avant notre ère s'est envolé à 52 000 euros, ainsi qu'une pièce exceptionnelle de mosaïque.

Enfin, l'art moderne est venu clôturer ces ventes estivales. Entre autres pièces remarquables, un exemplaire de la tête carrée de Sacha Sosno, inspiré du célèbre bâtiment du même nom à Nice a été adjugé à 28.000 euros.

Un tableau de Gino Severini, estimé à 30.000 euros, s'est envolé à 210.000 euros.

Pour Chantal Beauvois, à la tête d'HVMC, l'été 2017 "est vraiment une bonne cuvée".

Le quai Louis II s’était transformé en showroom pour voitures de course.
Le quai Louis II s’était transformé en showroom pour voitures de course. Photo L.M.
Bien habile qui pourrait déceler qu’il s’agit d’une AX !
Bien habile qui pourrait déceler qu’il s’agit d’une AX ! Photo L.M.
Un buste d’amazone, en état exceptionnel.
Un buste d’amazone, en état exceptionnel. Photo L.M.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct