Rubriques




Se connecter à

Avec Wiziboat à Cannes, faites du bateau comme si vous étiez proprio

La Cannoise Wiziboat est au bateau ce que le Vélib’ est au vélo. Une location libre-service qui vogue tellement bien que la startup compte entrer en Bourse.

Agnès Farrugia Publié le 19/05/2021 à 18:30, mis à jour le 17/05/2021 à 14:45
À la demi-journée ou la journée, réservez votre day-boat depuis votre smartphone. Au port Canto de Cannes, par exemple, là où tout a commencé en 2017. Eric Ottino

L’idée

Le concept? "C’est de bénéficier des avantages de la propriété, sans souffrir de ses inconvénients." Pierre-Olivier Bidault-Siré, cofondateur en 2017 de Wiziboat, sait bien qu’un bateau n’est utilisé qu’à 5% de son temps. Avec son associé, Christian Constantin, ils souhaitent ouvrir la balade en mer au marché du loisir (20 millions de personnes) plutôt que de ne cibler que celui, dix fois moins important, du nautisme. À ceux qui ne veulent pas investir, l’application mobile Wiziboat est la solution.

Le service

Via des concessionnaires (Top Charter à Port Grimaud, SiPACA de Menton à Mandelieu...) basés dans 21 ports en France et également sur la Seine, le Rhône ou le lac d’Annecy, l’usager peut louer un bateau, le même et en illimité via le premier forfait disponible sur l’appli Wiziboat à 1.500 euros l’année (soit 129 euros par mois), avec engagement sur une année. Tout se fait depuis l’application: téléchargement des documents (CNI, permis bateau...), réservation, check-in, check-out et même démarrage du bateau et assistance si besoin. "Nous avons digitalisé à 100 % l’expérience client, explique le cofondateur. Le client est à la fois autonome et toujours connecté avec nous." D’autres forfaits sont disponibles comme la navigation illimitée depuis n’importe quelle WiziBase pour 7.500 euros l’année.

La plus-value

Simple, rapide, sécuritaire et économiquement abordable. Incontestablement, la plus-value du concept est cette impression d’être propriétaire de son bateau puisqu’il est possible de louer le même pour chaque sortie, sans en ressentir les inconvénients, et pour un budget abordable. Afin de rendre encore plus accessible leur concept, les cofondateurs projettent d’ouvrir une WiziSchool cette année. Des semaines de formation, d’apprentissage pour une navigation facilitée, en présentiel. Wizicool!

L’investissement

Wiziboat fonctionne sur un commissionnement des concessionnaires: 60% du montant de l’abonnement quand le client arrive depuis la plateforme, 80% si ce sont les concessionnaires qui démarchent. Fort d’un investissement d’1,2 million d'euros il y a trois ans, les deux associés souhaitent déployer l’offre à l’international. "Entrer en Bourse est un excellent outil pour accélérer, d’autant que nos clients sont en demande de participer à notre développement. Nous souhaitons lever 2 millions d'euros par ce biais."

 

Le défi

"Développer davantage de fonctionnalités sur notre appli et transformer le smartphone du client en véritable tableau de bord." En ajoutant de l’intelligence artificielle aux données collectées par les boîtiers embarqués sur le bateau. L’usager sera ainsi prévenu avant que la batterie ou le réservoir ne se vident, par exemple. Autre projet, proposer la plateforme, pour l’heure en français et anglais, dans d’autres langues.

L’objectif

Tripler le nombre d’abonnés en 2021. De 260 aujourd’hui, ils espèrent atteindre les 800 à la fin de l’année.
Dix salariés tiennent la barre de Wiziboat qui testera cet été la location pour le bateau à voile. Pour l’heure, seuls les bateaux à moteur de moins de 10 mètres sont disponibles en Wizibases. La flotte comprend une soixantaine de bateaux ; certains sont la propriété des concessionnaires, 25 ont été financés par Wiziboat, via leur propre fonds d’investissement Wizilease. "Nous sommes une réelle communauté. Avec nos clients, nous partageons les mêmes valeurs, la même passion pour la navigation et la sortie ludique en mer." Avec 1 million d'euros de chiffre d'affaires attendu en 2021, Wiziboat flotte sur le succès.


wiziboat 

 

 

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.