Rubriques




Se connecter à

Au Salon VivaTech, la Monégasque FGWRS se distingue avec le recyclage in situ des eaux grises des bâtiments

Elle a présenté la semaine dernière à Paris sa solution de recyclage des eaux grises à VivaTech. La Monégasque FGWRS revient avec un 2e place du concours de pitchs.

Agnès Farrugia Publié le 22/06/2021 à 18:30, mis à jour le 20/06/2021 à 19:21
La société FGWRS, pour Firmus Grey Water Recycling System, implantée à Monaco, vient de se distinguer au Salon VivaTech où 37 startups régionales étaient conviées, en décrochant une 2e place au rang des meilleures solutions pour les villes intelligentes. (D.R.)

L’idée

Traiter et réutiliser, sur site, les eaux grises des maisons individuelles, bâtiments collectifs ou hôtels. Par "eaux grises", il faut entendre les eaux produites par l’activité domestique (hors eaux-vannes contenant matières fécales et urine). Cofondée en 2017 par Pierre Magnes et un associé monégasque, la société commercialise ses systèmes performants de recyclage des eaux grises renvoyées vers les chasses d’eau, douches, lavabos, machines à laver, lavage des sols ou systèmes d’arrosage.

La plus-value

C’est clairement la préservation de la ressource en eau! 80% des eaux grises (sauf eaux de cuisine et eaux usées) des bâtiments pourraient être récupérées, ce qui représenterait une économie d’eau potable d’environ 50%.
Les calories contenues dans les eaux grises traitées sont valorisées et "utilisées pour le préchauffage de
l’eau chaude sanitaire", précise le cofondateur qui souligne les trois maîtres-mots de sa solution: économie d’eau et d’énergie, durabilité, indépendance.

L’innovation

25% de la population mondiale manquera d’eau potable en 2030. C’est notamment ce constat qui a poussé les cofondateurs de FGWRS à utiliser la technologie développée par Firmus France (Occitanie) pour l’Agence spatiale européenne. Une techno déployée en Antarctique dans la station Concordia depuis quinze ans, sans incident technique ou sanitaire. Le système récupère in situ les eaux grises, les traite et les réinjecte vers les douches, les lavabos, la cuisine. Plusieurs occupants boivent aussi ces eaux recyclées. Produisant ainsi une eau de qualité conforme aux normes d’hygiène de l’Agence spatiale européenne.

Le financement

En fonds propres depuis sa création en 2017, FGWRS est installée au sein de l’incubateur MonacoTech et est membre du Monaco Economic Board. FGWRS a bénéficié de la bourse Monacotech et d’une aide à la commercialisation. En 2019, la solution FGWRS intègre les 1.000 Solutions labellisées par la fondation Solar Impulse Bertrand Piccard. Sa première station est installée en 2019, villa Troglodyte en Principauté. Le chiffre d’affaires est en croissance et la société recherche des investisseurs pour se déployer.

 

Le défi

Faire évoluer les mentalités et la réglementation. "Pour l’heure, il est interdit de recycler les eaux grises, explique Pierre Magnes, cofondateur, mais des dérogations sont possibles, comme nous l’avons fait pour recycler les eaux de douche (réutilisées pour les chasses d’eau) au centre d’entraînement de Roland-Garros. À Monaco c’est différent, le Gouvernement est sensible à notre innovation que nous avons installée, en pilote au Fairmont Hôtel pendant l’année 2019. FGWRS équipera le pavillon monégasque pour la prochaine expo
universelle de Dubaï."
 FGWRS travaille avec les autorités et associations influentes pour que le recyclage des eaux grises soit intégré aux dispositifs de financement comme le fonds chaleur/économie circulaire, crédit d’impôts... D’ici 2025 ?

L’objectif

"Notre solution de recyclage rencontre un écho très positif et nous souhaitons diffuser largement ce modèle car le recyclage des eaux grises relève du bon sens au regard des enjeux écologiques. Nous sommes en train de nous développer dans d’autres pays où la raréfaction de la ressource hydrique est forte." Pierre Magnes, directeur du développement, œuvre aux côtés d’une équipe de six personnes pour ce défi majeur qu’est la préservation de la ressource en eau. 


fgwrs.mc 

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.