“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Albert II reçoit les capitaines régents de Saint-Marin

Mis à jour le 18/09/2015 à 08:24 Publié le 18/09/2015 à 08:18
AGENCE MONACOCapitaines Régents d'Andorre reçu par le Prince Albert II de Monaco au Palais Princier.

Albert II reçoit les capitaines régents de Saint-Marin

Honneurs militaires et réception officielle, mercredi matin au Palais princier, pour le tandem de chefs d’État qui dirige la république de Saint-Marin, accueilli par le souverain

Rigueur militaire pour les carabiniers, mercredi matin, en ordre de marche pour une cérémonie officielle dans la cour d'honneur du Palais princier. Cinq ans après sa visite à Saint-Marin (en mars 2010), le souverain accueillait en effet les capitaines régents de cette république indépendante vieille de 700 ans, nichée à l'est de l'Italie.

Peu après 11 h 30, la voiture conduisant Andrea Belluzzi et Roberto Venturini est entrée dans la cour d'honneur du Palais princier, où les attendait le prince Albert II. Emmenée par les capitaines régents et leurs épouses, la délégation de Saint-Marin comptait neuf personnes pour cette journée à Monaco.

AGENCE MONACOCapitaines Régents d'Andorre reçu par le Prince Albert II de Monaco au Palais Princier.
AGENCE MONACOCapitaines Régents d'Andorre reçu par le Prince Albert II de Monaco au Palais Princier. Photo Michaël Alési

Première étape officielle, le passage en revue des troupes par le souverain et les deux chefs d'État saint-marinais, rythmé par l'orchestre des carabiniers.

Points communs

La République de Saint-Marin est gouvernée depuis 1243 par un tandem de capitaines régents, élus pour six mois par le Grand Conseil Général. Le mandat d'Andrea Belluzzi et Roberto Venturini s'achèvera ainsi le 1er octobre.

La visite de ce mercredi mettait aussi en exergue les points communs entre Monaco et Saint-Marin, unis par des relations consulaires depuis 1935.

Les deux États font partie des plus petits pays au monde (Monaco, deuxième, Saint-Marin, troisième). Ils abritent chacun un peu plus de 30.000 habitants et, autre point commun, sont des patries de la Formule 1. Jusqu'en 2006 en effet, Saint-Marin avait son Grand Prix, qui se courait sur le circuit d'Imola.

Hommage au prince Rainier III et à la princesse Grace

Reçus en audience privée par le souverain dans son bureau d'apparat, les chefs d'État ont ensuite rejoint leurs délégations, peu avant midi. Un déjeuner officiel, réunissant 24 convives, a alors été servi dans les salons du Palais. Clôturé par un échange de cadeaux entre les deux pays.

La délégation de Saint-Marin a poursuivi sa journée monégasque par un passage en la cathédrale. Où les capitaines régents se sont inclinés sur la tombe du prince Rainier III et de la princesse Grace. Ultime étape, une visite guidée du Musée océanographique devait clôturer, ce mercredi, cette journée officielle.

AGENCE MONACOCapitaines Régents d'Andorre reçu par le Prince Albert II de Monaco au Palais Princier.
AGENCE MONACOCapitaines Régents d'Andorre reçu par le Prince Albert II de Monaco au Palais Princier. Photo Michaël Alési
AGENCE MONACOCapitaines Régents d'Andorre reçu par le Prince Albert II de Monaco au Palais Princier.
AGENCE MONACOCapitaines Régents d'Andorre reçu par le Prince Albert II de Monaco au Palais Princier. Photo Michaël Alési

La suite du direct