“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Airbnb, Leboncoin, Vinted... certains de vos revenus sont désormais imposables. On vous explique

Mis à jour le 20/01/2021 à 17:44 Publié le 20/01/2021 à 17:43
Illustration d'une location Airbnb.

Illustration d'une location Airbnb. Photo Frantz Bouton

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Airbnb, Leboncoin, Vinted... certains de vos revenus sont désormais imposables. On vous explique

Les plateformes qui mettent des personnes en relation pour de la vente en ligne doivent vous envoyer un récapitulatif de ce que vous avez perçu grâce à vos ventes. Elles ont jusqu'au 31 janvier.

Vous avez peut-être déjà reçu un mail de la part de l'une d'elles. Selon le code général des impôts, les plateformes de vente en ligne qui mettent des personnes en relation, comme Airbnb, Leboncoin ou Vinted ont encore dix jours, jusqu'au 31 janvier, pour vous envoyer "le nombre et le montant total brut des transactions réalisées par l'utilisateur au cours de l'année civile précédente". Dans certains cas, ces informations sont également envoyées directement à la direction générale des finances publiques.

Selon votre situation, vous avez peut-être des informations à transmettre dans votre déclaration d'impôts. On vous explique.

Les revenus de la location d'un appartement sont-ils imposables?

Oui. Si vous mettez votre logement en location, sur Airbnb par exemple, "les revenus sont imposables", déclare le gouvernement qui précise toutefois les situations.

Si cela vous rapporte entre 305 et 70.000 euros sur l'année, l'impôt s'élèvera à 50% de vos recettes. En dessous de ces montants, vous ne payez rien. Au-delà de 70.000 euros, vous entrez dans le principe de "régime réel" qui considère la location comme votre activité professionnelle. 

Et pour les ventes en ligne?

Cela dépend. Les biens vendus à titre occasionnel, un vêtement trop petit ou une guitare qui prend la poussière, et dont "il ne s’agit pas d’une activité professionnelle", ne sont pas imposables. 

Quelques exceptions toutefois. Les ventes de plus de 5.000 euros, en dehors de l'électroménager et des voitures qui en sont exonérés, rentrent dans le cadre des "plus-values de cession de biens" et sont imposées à hauteur de 19%. Les ventes de bijoux, objets d'art, d'antiquité ou de collection, dont le prix est supérieur à 5000 euros, sont soumis à la taxe forfaitaire sur les métaux précieux

En revanche, "si vous achetez ou fabriquez des biens afin de les (re)vendre, les revenus de cette activité sont imposables", précise le gouvernement. Ces activités sont désormais considérées comme professionnelles et doivent être déclarées. 

Vider les placards, oui, mais de façon raisonnable. Dernier point: si ces ventes n'excèdent pas 82.800 euros, vous ne devez pas de TVA.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.