“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

A Sophia Antipolis, Diving Color transfère la solidarité

Mis à jour le 25/02/2021 à 16:41 Publié le 25/02/2021 à 18:30
Le crEdo de Christelle et Térence Dewaele, palanquée solidaire de Diving Color: "Agir pour protéger le milieu marin."

Le crEdo de Christelle et Térence Dewaele, palanquée solidaire de Diving Color: "Agir pour protéger le milieu marin." (Photo Franz Chavaroche)

Monaco-matin, source d'infos de qualité

A Sophia Antipolis, Diving Color transfère la solidarité

Le concept de la marque créée il y a plus de deux ans à Sophia Antipolis? Fabriquer des textiles pour les plongeurs et aider ceux qui protègent le milieu marin.

Christelle et Térence Dewaele sont mari et femme. Si chacun a son entreprise à Sophia Antipolis – elle dirige CD Solutions, une entreprise de personnalisation de textile, et lui est à la tête du studio de photographie Ultima –, ils partagent la même passion pour la plongée sous-marine et la mer.
Un milieu fragile dans lequel ils se sentent comme des poissons dans l’eau et qu’ils veulent protéger à tout prix. D’où leur décision de mutualiser leurs compétences dans un projet solidaire.

Les photos et la gestion du site Internet pour Térence; l’impression sur textile pour Christelle. "C’est ainsi qu’en décembre 2019 est née au sein de CD Solutions la marque Diving Color", explique la dirigeante. L’accueil reçu le mois suivant au salon de la plongée de Paris [ils y ont vendu tout leur stock, ndlr] les a convaincus de la justesse de leur action.
Le concept est simple: créer et produire des textiles et divers objets pour les plongeurs – mais pas que – tout en aidant ceux qui veillent sur le milieu marin. Concrètement, cela signifie reverser 2€ par objet vendu à une association de protection que l’acheteur choisira parmi celles sélectionnées par le couple. "Nous n’en parrainons que cinq – Sharks Mission France, Coral Guardian, Un Océan de vie, NaturDive, Odysseus 3.1 – pour que les subventions qu’elles reçoivent soient importantes. Au total, nous leur avons reversé l’an dernier plus de 500€", souligne-t-elle fièrement. C’est peu? Peut-être mais "pour certaines petites associations, cela fait la différence, insiste Christelle Dewaele, d’autant que nous vendons nos textiles au même prix, voire moins cher que la concurrence."

Testés et approuvés

Les produits? Du textile bio et responsable dans la mesure du possible. "Nous poussons même la démarche à emballer nos produits dans des sacs en papier et pouvons les livrer en relais colis pour minimiser l’empreinte carbone."

La gamme comprend des T-shirts, et des sweats mais aussi des vêtements de sport techniques – "Là, concède la dirigeante, impossible de faire du bio puisqu’ils sont en polyester" –, des tours de cou, masques anti-Covid, mugs, verres à pied, bidons... sur lesquels Christelle imprime, via différents procédés (sublimation, floquage, DirectToGarment(1)...) l’identité visuelle de Diving Color. "Nous avons fait appel à des designers locaux pour la créer. Mais nous proposons aussi des dessins d’animaux marins inspirés des photos de mon mari."
Ces illustrations s’accompagnent de slogans humoristiques que l’on retrouve sur les verres, mugs et autres bidons: "La pieuvre par trois, Cétacé comique ou What the phoque, On se requinque". On vous laisse deviner les animaux dont il s’agit...

Et Christelle Dewaele de souligner: "Ce ton léger et décalé nous permet de nous différencier. On teste tous les produits avant de les mettre en vente sur notre site Internet et on agrandit régulièrement notre gamme. Des masques anti-Covid pailletés pour les enfants devraient bientôt être disponibles..."

Un ton qui se retrouve aussi sur les réseaux sociaux, Facebook et Instagram, où le couple poste au minimum deux publications par semaine. "Nous y présentons de façon humoristique nos produits mais aussi les actualités des associations que nous parrainons."
Diving Color fait aussi du sur-mesure : "Nous étudions les demandes spécifiques de nos clients comme imprimer sur des combinaisons de plongée, sur des ponchos de bain..." La marque n’est présente que sur Internet. "Car, avoue la dirigeante, nous n’avons encore pas trouvé la solution qui nous permettrait de reverser aux associations les 2 s de contribution par vente."
Une fois la commande passée, Christelle passe à l’action: "Je fabrique tout dans notre atelier de Sophia », ce qui permet de garantir qualité et coûts de production."

1-Impression directe sur le tissu.


www.divingcolor.fr/ et https://shop.divingcolor.fr/

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.