A Nice, la société Mieux que des Fleurs fait mieux qu'une hypercroissance

Basée à Nice, la société Mieux que des Fleurs affiche 550% de croissance avec son alternative aux fleurs en guise de cadeaux. Une offre toujours plus originale. Et responsable.

Article réservé aux abonnés
Agnès Farrugia Publié le 05/12/2022 à 18:30, mis à jour le 02/12/2022 à 22:00
D’une alternative au sacro-saint bouquet de roses rouges pour la Saint-Valentin, Mieux que des Fleurs propose à présent plus de 300 cadeaux originaux, pour faire passer tous vos messages. D.R.

L’idée

Au départ, un one-shot pour la Saint-Valentin. Joseph Ayoub, dirigeant d’une agence de communication à Paris et Nice, crée la startup Mieux que des Fleurs en 2015 à Nice. Son idée? Une alternative au bouquet de roses avec un ballon gonflé à l’hélium, estampillé d’un joli message, qui s’envole à l’ouverture de la boîte. "Ça a été un succès: 484 commandes à honorer en 15 jours." Après ça, il poursuit sa route et laisse sa mère à la manœuvre. Il revient en force en 2019 et se consacre à 100% à la société dont il diversifie l’activité avec l’envoi de cadeaux originaux et fabriqués en France.

Le service

Mieux que des Fleurs, c’est un peu de l’achat-revente de produits, service premium en plus. Sur le site, plus de 300 cadeaux originaux sont disponibles, de 4,90 euros à 74,90 euros, que l’on envoie en trois clics, en France ou en Europe. Ballons à l’hélium, votre photo en puzzle, du vin d’exception en fiole, des kits à planter, pour fabriquer son savon, son whisky ou des ours en guimauve, du Toblerone personnalisé... "Il y a des box à thème, explique le gérant Joseph Ayoub, et une dizaine de cadeaux personnalisables à offrir quand on le souhaite."

La plus-value

La livraison express. Pour Joseph Ayoub, "Le délai de livraison est très important. On n’offre pas juste un cadeau mais aussi un service. Le colis doit parvenir au destinataire le plus vite possible." Livraison garantie en France en 24 heures et en Europe en deux ou trois jours. Dans l’atelier de 150 m² basé au centre de Nice, on s’active car les commandes affluent. "Nous travaillons avec des structures locales à taille humaine (imprimeur Masséna, fournisseur de cartons...). Il faut se soutenir les uns les autres."

L’investissement

Déjà plus de 250.000 colis expédiés en France et en Europe par Mieux que des Fleurs qui se considère comme une PME avec l’agilité d’une startup. Joseph Ayoub et Auriane Dille, cogérants, ont investi quelque 3.000 euros au départ en 2015. L’entreprise a étoffé son offre en 2019 et prélève un pourcentage sur chaque partenaire proposé. Elle collabore aussi avec des marques pour cosigner des produits. De 2019 à 2020, la croissance a fait +550%, en continu en 2021 où le chiffre d’affaires était de 3,5 millions d'euros pour neuf salariés.

Le défi

Se réinventer sans cesse. "Nous avons recruté une personne qui se consacre à dénicher au moins une nouvelle pépite par mois [un nouveau cadeau à distance signé d’un créateur français autant que possible, ndlr]." Le cogérant d’indiquer: "En 2019, un développeur a rejoint l’équipe. Il a mis au point toute notre logistique. Tout est orchestré spécifiquement pour nous, c’est formidable."

L’objectif

Développer la clientèle professionnelle et communiquer sur l’activité. "Certes, nous souhaitons rester une entreprise à taille humaine mais nous voulons développer le BtoB qui représente aujourd’hui 10% de notre chiffre d’affaires avec des clients comme Coca-Cola, le Crédit Agricole, Transavia, BackMarket, Engie ou Orange. Nous sommes en train d’étoffer ce portefeuille et proposer des offres intéressantes pour les entreprises." Si Mieux que des Fleurs a recensé douze occasions d’offrir durant l’année, il n’existe pas de jour précis pour récompenser ses salariés, clients ou fournisseurs.

> mieuxquedesfleurs.com.

Mieux que des Fleurs fait passer tous vos messages avec des box personnalisables. D.R..

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.