“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

A Monaco, la réouverture des restaurants début juin en ligne de mire

Mis à jour le 14/05/2020 à 19:52 Publié le 14/05/2020 à 19:51
Les premiers coups de fourchettes dans les restaurants de Monaco sont espérés début juin.

Les premiers coups de fourchettes dans les restaurants de Monaco sont espérés début juin. Photo Cyril Dodergny

Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

A Monaco, la réouverture des restaurants début juin en ligne de mire

Si les conditions sanitaires sont réunies, et cela semble en prendre la direction, et que les professionnels sont prêts, le gouvernement princier pourrait autoriser les restaurants à remettre le couvert dans la première semaine de juin.

« Nous mettons tout en œuvre pour permettre aux restaurants de rouvrir le plus tôt possible. » C’est le message que le gouvernement princier a fait passer aux professionnels du secteur, lors d’une réunion qui s’est tenue mercredi avec l’Association des industries hôtelières monégasques (AIHM).

La première semaine de juin est clairement dans le viseur du gouvernement. Mais il faut, pour cela, que deux conditions soient réunies. La première, évidemment, est de s’assurer que la circulation du virus ne repartira pas à la hausse d’ici là.

En Principauté, les indicateurs sont au vert. Dans ce petit pays qui a entamé son déconfinement une semaine avant la France, le lundi 4 mai, et qui dispose donc d’une longueur d’avance dans l’observation des données sanitaires, on est plutôt optimiste puisqu’un seul nouveau cas positif au coronavirus a été détecté en trois semaines. Et encore, il ne s’agissait pas d’un résident monégasque mais de Beausoleil.

Une dizaine de jours de préparation

L’autre condition ? Que les professionnels soient prêts. « Il nous faudra une dizaine de jours pour nous préparer à rouvrir », explique Alberte Escande, la présidente de l’AIHM. Il faudra, en effet, rappeler les salariés placés en CTTR – le chômage total temporaire renforcé, le chômage partiel à la monégasque –, passer les commandes, reconstituer les stocks. Mais aussi « préparer la carte d’été, ce qui signifie réaliser et goûter les plats avant de les proposer aux clients », ajoute Alberte Escande.

Il faudra également adapter chaque salle pour respecter les mesures barrières, et former le personnel. Bref, les restaurants ne pourront pas rouvrir du jour au lendemain, dès le feu vert du gouvernement.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.