Rubriques




Se connecter à

A Cannes, French Acoustics en met plein les oreilles

L’Azuréenne French Acoustics veut réinventer la musique en produisant des enceintes nomades haut de gamme. Leur "plus"? Elles sont éco-conçues et made in France.

K.Wenger Publié le 08/12/2021 à 18:30, mis à jour le 03/12/2021 à 18:40
Derrière Florian Campredon (à droite) qui tient en main le prototype de l’enceinte Ultra et Joé Bonnet, responsable production et développement d’Ubiquity, neuf imprimantes 3D fabriquent les coques des enceintes. Seule l'impression 3D permet de réaliser cette forme qui reproduit particulièrement bien les graves. (Photo K.W.)

L’idée

C’est en jouant du violoncelle électrique dans l’orchestre de son lycée à Compiègne que Florian Campredon, mécontent du rendu sonore de son instrument, décide de bricoler lui-même une enceinte. L’idée fait alors son chemin et après des études à Polytech Sophia Antipolis en électronique et informatique industrielle, le jeune homme se lance dans la production et commercialisation d’enceintes portables écoconçues haut de gamme. C’est ainsi que naît en décembre 2020 sur la technopole le son French Acoustics.

Le produit

Le CEO et ses deux cofondateurs, Damien Virgiglio et Timothée Caron également passionnés de musique, ont conçu Proton. Commercialisée depuis juin, il s'agit de l'enceinte nomade, "la plus puissante de sa catégorie des moins de 1 kg et à moins de 300€", précise Florian Campredon. Destinée au grand public, elle a une puissance de deux fois 20 watts, 101 décibels – "l’équivalent d’un marteau-piqueur et mesure 24x11x11 cm", image Florian Campredon.

Se connectant en Bluetooth, elle est résistante aux projections d'eau - ou de bière - pour les fêtards qui apprécieront ses 15 heures d’autonomie. Elle vient aussi fournie d’un adaptateur jack-USB-C pour fonctionner avec des appareils plus anciens.

La plus-value

La philosophie de French Acoustics? La production raisonnée de produits technologiques "mais pas au détriment des performances, assure Florian Campredon. Nos enceintes sont écoconçues. On n’est pas 100% green car on est obligés d’acheter des matériaux – le moins possible – en Asie. Mais on privilégie des entreprises locales ou européennes certifiées ISO 9001 et 14001 qui ont conscience des enjeux environnementaux et qui proposent des conditions de travail décentes à leurs salariés." 

 

Dans la même veine, la startup met l’accent sur la durabilité de ses produits qui sont garantis deux ans mais dont la durée de vie est bien supérieure. "Pas d’obsolescence programmée chez nous!", insiste-t-il. Enfin, tout est fabriqué et assemblé en France "dans nos locaux de CréACannes à Cannes où nous sommes hébergés depuis juillet. Nos neuf imprimantes 3D fabriquent en 17 heures la coque de l’enceinte et l’assemblage – quatre vis suffisent – est réalisé en vingt minutes."

L’investissement

Les trois associés ont investi 20k€ en fonds propres pour créer French Acoustics en décembre 2020. Leur décision de fabriquer en France a des répercussions sur le canal de distribution: "Sur notre site Internet uniquement car notre marge réduite ne nous permet pas de vendre nos enceintes en grande distribution."

D’où la décision de la startup qui a réalisé 40 k€ de chiffre d’affaires en 2021 de les proposer uniquement sur son site Internet où ceux qui se connecteront rapidement trouveront une promo pour Noël. French Acoustics est incubée par Paca-Est et emploie quatre personnes.

Le défi

Comme beaucoup, French Acoustics souffre de la crise de semi-conducteurs et pour pallier le manque de cartes électroniques, son CEO est en train de redesigner une nouvelle version de Proton.

Disponible début 2022, elle intégrera de nouvelles fonctionnalités: "compatibilité avec tous les chargeurs du marché, puissance accrue de 3 watts (soit 2 x 23 watts) et fera office de powerbank", énumère Florian Campredon qui prévoit d’en vendre 1.000 unités en un an.

L’objectif

Les trois associés ambitionnent de révolutionner le monde de la musique avec Ultra, l’enceinte portable la plus puissante au monde: 126 décibels, soit un avion au décollage.

 

"Nous proposons aux acteurs de l’événementiel une enceinte nomade de moins de 20 kg." Plus besoin de câbles, un détail qu’apprécieront les roadies...

A 100% de son volume maximum, "l’autonomie d’Ultra est de 5 h et passe à 24 h à 70%". French Acoustics développe aussi l’application Ubiquity qui fera office de régie numérique, une R&D qui lui a valu une subvention de 40k€ de Bpifrance.

Ubiquity pourra connecter en wifi jusqu’à 250 enceintes et piloter via le smartphone les flux et effets sonores. 

"On pourra ainsi répartir tous les instruments à vent sur une enceinte et ceux à cordes sur une autre." Le prototype d’Ultra est déjà réalisé et les French Acousticiens qui envisagent une commercialisation fin 2022 poussent plus loin encore l’écoconception en utilisant du plastique recyclé pour sa coque. 
> www.french-acoustics.com

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.