82,50€ l'action; 12,5% du capital; 9,4milliards d'euros espérés... Porsche fait son entrée en Bourse jeudi

Le géant de l'automobile allemand Volkswagen a annoncé mercredi un prix d'introduction en Bourse à 82,50 euros l'action pour sa filiale de bolides de luxe Porsche, à la veille de la plus grosse opération boursière en Europe depuis 2011.

AFP Publié le 28/09/2022 à 23:01, mis à jour le 28/09/2022 à 23:08
Illustration. Photo S. L

Le prix pour l'action Porsche se situe en haut de la fourchette annoncée, entre 76,50 et 82,50 euros. À raison de 113,9 millions de titres mis en vente, le groupe Porsche va récolter 9,4 milliards d'euros qui serviront à financer son virage électrique.

La première cotation de Porsche est prévue jeudi vers 07H15 GMT.

L'opération est d'autant plus exceptionnelle que ces derniers mois, les introductions en Bourse sont rares en Europe dans un environnement marqué par l'inflation, la hausse des taux et la guerre en Ukraine.

 

Pour séduire les investisseurs, le constructeur de la mythique 911 a misé sur sa santé financière insolente - comme tout le secteur de l'automobile de luxe - et sur une histoire presque centenaire qui en a fait une référence des voitures de sport "made in Germany".

Le volume d'émission en fait la deuxième plus grosse introduction en Bourse en Allemagne, après celle de Deutsche Telekom en 1996, et la plus importante en Europe depuis 2011 avec le géant suisse des matières premières Glencore.

Si Volkswagen n'a placé en définitive que 12,5% du capital de sa pépite en Bourse, le deuxième groupe automobile mondial compte en tirer des milliards à injecter dans sa coûteuse transition vers la voiture électrique et autonome.

Porsche appartient à ce jour à 100% au groupe Volkswagen, lui-même contrôlé par la holding Porsche SE, trésor des familles Porsche et Piëch qui vont renforcer leur assise à travers cette introduction en Bourse.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.