1,5 million de Français actifs en Bourse l'an dernier, un peu moins qu'en 2021

Un peu plus d'un million et demi de particuliers ont acheté ou vendu directement des actions en 2022, un chiffre élevé mais un peu moins qu'en 2021, en raison d'une baisse notable au cours au second semestre, a dévoilé lundi l'Autorité des marchés financiers (AMF).

AFP Publié le 23/01/2023 à 13:15, mis à jour le 23/01/2023 à 13:12
"Les actions demeurent, de très loin, les instruments financiers les plus traités par les particuliers", relève l'AMF dans son communiqué.  Photo RawPixel

Avec 1,508 million de particuliers ayant réalisé une transaction sur les actions, 2022 est la deuxième année la plus active depuis que le gendarme boursier a commencé son tableau de bord trimestriel des investisseurs particuliers actifs, en 2018. Mais cela représente une baisse de 5,5% par rapport à 2021, qui fut une année record.

Le deuxième semestre de 2022 est même celui avec le moins de personnes actives depuis les six premiers mois de 2019. 

La chute est encore plus importante en termes de transactions: au total, il y en a eu 42,2 millions en 2022 sur les actions européennes, ce qui représente un recul de 24% par rapport à 2021 et de 29% par rapport à 2020, année où les opérations des particuliers avaient bondi. 

"Les actions demeurent, de très loin, les instruments financiers les plus traités par les particuliers", relève l'AMF dans son communiqué. 

"A moyen et long terme, le placement en actions reste l'investissement le plus intéressant pour se constituer une épargne et financer ses projets tout au long de la vie", a affirmé dans ce même communiqué la présidente de l'AMF, Marie-Anne Barbat-Layani. 

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.