Rubriques




Se connecter à

"100 millions d'euros d'excédents de budget" à Monaco, d'après le président de la commission des Finances

Lors de la conférence de presse du Conseil national, Balthazar Seydoux, le président de la commission des Finances et de l'Économie nationale, a annoncé qu'"avant écritures comptables et compte tenu de la non-exécution de toutes les dépenses" : "l'excédent réel probable devrait se situer au-delà de 100 millions d'euros".

Joëlle Deviras Publié le 19/09/2018 à 14:15, mis à jour le 19/09/2018 à 09:14
Vue générale sur Monaco Photo C.D.

Balthazar Seydoux, le président de la commission des Finances et de l’Économie nationale, confirme que "la santé financière de la Principauté est bonne, et même très bonne".

"Nous connaissons des excédents budgétaires importants depuis 2012, ce qui nous permet d’avoir des capacités de financement de nombreux projets structurants et de nombreuses mesures attendues par nos compatriotes."

"Il faut poursuivre l'effort"

Les chiffres annoncés sont effectivement très satisfaisants. "Rappelons qu’au budget primitif a été affiché un excédent de 1.950.500 euros, que le budget rectificatif est présenté avec un excédent de 10.025.400 euros et que sont déjà inscrits 36 millions d’achats en plus du budget au Fonds de réserve constitutionnel. Donc comme l’an passé, l’excédent réel probable, avant écritures comptables, compte tenu aussi de la non-exécution de toutes les dépenses, se situera vraisemblablement bien au-delà de 100 millions d’euros."

 

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, Balthazar Seydoux évoque la SBM. "Le secteur des jeux a plutôt bien fonctionné cet été et donc un certain nombre de mesures de relance que nous appelions de nos vœux et dont nous avions longuement discuté lors de la première réunion tripartite avec les dirigeants de la SBM et le gouvernement, semble déjà porter leurs fruits. Ce n’est qu’un début, il faut poursuivre l’effort."

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.