Rubriques




Se connecter à

Une quarantaine de modèles de Fiat 500 historiques paradent à Monaco ce samedi

Le premier meeting international de Monaco des Fiat 500 historiques a réuni ce samedi sur le quai du port Hercule une quarantaine de modèles d’avant 1975 de cette icône de l’automobile italien.

CEDRIC VERANY Publié le 17/07/2021 à 14:45, mis à jour le 17/07/2021 à 14:49
photos
Photo Cyril Dodergny

Honorant son statut d’icône de la culture italienne, la Fiat 500 a fait sa star ce samedi à Monaco, où le club Fiat 500 Monte-Carlo avait garé sur le port Hercule une sélection de modèles et de carrosseries colorées à faire rêver les amateurs.

Au premier rang desquels, le président du club monégasque, Massimo Peleson. Mais n’allez pas lui parler des Fiat 500 contemporaines, le club né en 2017 vénère les historiques cinquecento, construites entre 1936 et 1975.

 

"Pour beaucoup, c’est la première voiture, celle des premières escapades, des premières rencontres amoureuses. C’est aussi le symbole de la Renaissance d’après-guerre, d’une envie de Dolce Vita. Et c’est pour moi aussi l’émancipation féminine, les femmes ont été les premières conductrices de cette petite voiturette extraordinaire qui est entrée dans la normalité", assure Massimo Peleson.

La quarantaine de modèles exposés ce samedi sur les quais lui donne raison. Cette petite voiturette est vraiment extraordinaire !

Iconique modèle pensé pour les routes de bord de mer, la Jolly 500 d’un jaune frais et étincelant était l’une des plus photographiées hier sur le port Hercule. Ce modèle de plage avec toit en toile et siège en osier invite forcément à la dolce vita tous les amoureux des véhicules vintage. Photo Cyril Dodergny.
Le club monégasque avait réuni une quarantaine de modèles de collectionneurs venus de la Principauté, mais aussi de France et d’Italie pour cette journée en Principauté. Photo Cyril Dodergny.
Ces Fiat 600 Multipla sont des raretés étonnantes qui datent du début des années 60. La rouge est un modèle pensé et utilisé par les pompiers et les secouristes. La verte est un taxi de plage, avec ses fauteuils en osier... toutes deux sorties des collections d’un passionné monégasque. Photo Cyril Dodergny.
Le pilote Bruno Saby a fait deux rallyes historiques de Monte-Carlo au volant de cette Fiat de rallye Abarth, étroite comme un pot de yaourt mais qui tient la forme et la route en compétition. Photo Cyril Dodergny.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.