“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

PHOTOS & VIDEO. Les images impressionnantes d'une highline dans les hauteurs de Monaco

Mis à jour le 31/07/2016 à 18:30 Publié le 01/08/2016 à 07:05
Sur cette highline de 60 mètres de long, samedi, Jules Papazian, 24 ans

Sur cette highline de 60 mètres de long, samedi, Jules Papazian, 24 ans Photos Alexis Carcuac

PHOTOS & VIDEO. Les images impressionnantes d'une highline dans les hauteurs de Monaco

Les membres du groupe "Riviera Slack" pratiquent la slackline pendant une semaine, à La Turbie. Des images à couper le souffle.

Sur ces photos spectaculaires, on peut voir Jules Papazian, 24 ans, pratiquer ce sport consistant à marcher sans perdre l'équilibre sur une ligne lâche. Impressionnant, quand on sait qu'il s'est mis à cette discipline il y a seulement un an.

Lui et ses amis du groupe "Riviera Slack", ont mis en place deux highline (sangles tendues en hauteur) pour une semaine (elles seront démontées lundi), entre la Tête de chien et l'Orange Lab, à La Turbie. L'une de 60 mètres et l'autre de 120 mètres.

Ugo Capozzoli, organisateur de la FRHM (French Riviera Highline Meeting), un festival international de slackline, est également de la partie.

Alors que Jules est encore perché sur la highline, ce dimanche, Ugo explique depuis La Turbie que l'objectif du sport n'est pas, comme on pourrait le penser, la recherche d'adrénaline, mais plutôt le "dépassement de ses peurs".

"Le moment intéressant de la pratique, c'est quand on arrive à transformer la peur en bonheur, quand on passe au-dessus de l'adrénaline pour arriver à un état de plénitude", assure ce trentenaire, qui s'exerce à la discipline depuis cinq ans. Une pratique qu'il dit "plus sécurisée que la grimpe", tous les équipements de sécurité étant doublés.

Lors de la dernière FRHM, à Saint-Jeannet, deux Suisses et un Allemand avaient battu un record, sur une highline de 800 mètres de long (revoir la vidéo ci-dessous). 

Merci à Alexis Carcuac, qui, en balade dans le secteur samedi, nous a envoyé ces superbes images. On peut y voir, en premier plan, sur la highline de 60 mètres de long, Jules Papazian. Sur certains clichés, on aperçoit aussi en deuxième plan Ugo Capozzoli, sur la highline de 120 mètres.

Si vous êtes intéressé par la discipline, vous pouvez contacter le groupe à l'adresse: slacklineriviera@gmail.com

Le vidéo de la dernière FRHM:


La suite du direct