“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Les stations espèrent le plein malgré le manque de neige

Mis à jour le 18/12/2015 à 05:12 Publié le 18/12/2015 à 05:12
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les stations espèrent le plein malgré le manque de neige

Après Isola 2 000 et Auron, Valberg, le Val d'Allos et La Colmiane ouvrent à leur tour quelques pistes grâce aux canons à neige. Pour occuper les vacanciers, les stations proposent de nombreuses animations

Dans les Alpes du sud, on n'a pas de neige (naturelle) mais on a des ressources. Et des idées. Certes la menace économique n'est pas aussi sévère que le choc pétrolier de 1973. Il n'empêche, pour la deuxième année, ce sera Noël aux balcons dans les stations de ski azuréennes. Ce qui a plutôt tendance à faire sourire Charles-Ange Ginesy, député-maire de Péone Valberg. Mais aussi président de l'Association nationale des maires des stations de montagne. « Ce n'est pas une catastrophe. Je me souviens, gamin, avoir vu passer la flamme olympique dans mon village en 1968. Et bien le porteur courait en baskets… »

Bonne nouvelle puisque ce sont précisément ces retenues d'eau artificielles qui permettent aujourd'hui aux stations du sud de pouvoir garantir une offre ski à leurs clients pour les vacances qui commencent ce week-end. « Grâce aux 200 000 m3 d'eau dont nous disposons à Auron dans deux lacs, nous avons produit 400 000 m3 de neige de culture. Qui nous permet d'ouvrir ce samedi entre 10 et 12 pistes et les secteurs de Sauma Longue. La semaine suivante, on devrait ouvrir quelques pistes sur Demandols et pouvoir, ainsi, skier sur les plus belles pentes du domaine », détaille à son tour Jean-Marc Bérard, directeur des stations du Mercantour (Auron, Isola 2 000 plus La Colmiane dont il gère le domaine skiable). Même topo à Isola 2 000 où là aussi les machines tournent à plein régime pour permettre aux aficionados du flocon de se la donner pour les fêtes.

« La piscine a été rouverte »

Une production pourtant soumise aux conditions climatiques. « Ces dernières nuits, le thermomètre qui oscille entre 0 et -2 degrés, ne permet pas effectivement de produire. Mais le froid est annoncé pour très bientôt », optimise Jean-Marc Bérard. Si le manque de neige à Noël n'est pas un phénomène nouveau redouté par les stations, la douceur de ce mois de décembre est, pour le coup, « tout à fait nouvelle », précise tout de même Charles-Ange Ginésy. « Nous ne sommes d'ailleurs pas les seules stations à en souffrir. En Isère, dans les Hautes-Alpes et même en Sa voie, c'est la même chose. Il n'y a guère que les Pyrénées qui sont épargnées. »

Alors dans la haute vallée du Cians, où les « enneigeurs » couvrent pourtant 90 % du domaine, on a réactivé toutes les animations plus… estivales ! « La piscine a été rouverte. Ainsi que le practice de golf et le sentier planétaire. » La médiathèque et le cinéma, tout juste rénové de fond en comble, sont prêts également à accueillir les vacanciers. « Néanmoins, notre neige de culture va nous permettre d'ouvrir dès samedi un certain nombre de pistes. De sorte que les clubs puissent travailler et que les cours puissent être assurés. Il y a du ski à Valberg », insiste M. Ginesy.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.