“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Les 5 spots insolites… pour mieux connaître Monaco

Mis à jour le 06/08/2020 à 17:52 Publié le 06/08/2020 à 17:30
Le passage de la Miséricorde.

Le passage de la Miséricorde. Photo Ly.M.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les 5 spots insolites… pour mieux connaître Monaco

Partez à la découverte des 5 endroits insolites de Monaco et de son histoire, sélectionnés par Jean-Marc Ferrie, le guide monégasque de l’association "Au cœur de ma ville".

Jean-Marc Ferrie est monégasque seulement depuis quelques années. Mais cela ne l’empêche pas de connaître mieux que personne la Principauté.

Enfant du pays, c’est sur cette terre coincée entre mer et montagne qu’il a grandi. Une terre qu’il ne veut "jamais quitter et à qui il doit tout".

Et pour cela, c’est comme guide touristique qu’il a décidé de représenter son pays: Monaco.

Accompagné d’une mémoire qui ne flanche - presque - jamais, il parcourt régulièrement les rues du Rocher, d’autant qu’il réside à Monaco-Ville. Il nous présente ici les 5 lieux les moins connus et pourtant riches d’histoires. À visiter de toute urgence!

1.Le passage de la Miséricorde

Entre la rue de Lorette et la rue Basse, en plein Monaco-Ville, le passage de la Miséricorde est un des rares témoignages de l’histoire hispano-monégasque. Sous ce tunnel à l’abri des regards, on retrouve gravés sur le mur, les vestiges du protectorat espagnol qui perdura de 1524 à 1641.

Sur un écriteau, on peut y lire la fameuse devise monégasque "Deo Juvante", littéralement "Avec l’aide de Dieu".

C’est après 1641 que Monaco signa le traité de Perrone, et accepta le protectorat français, à la place de celui des Espagnols.

2.La terrasse de la prison

La terrasse de la prison.
La terrasse de la prison. Photo Ly.M.

C’est sous cette terrasse qu’a été enfermé le couple Goold, reconnu coupable dans l’affaire la plus sanglante de Monaco, celle de la malle sanglante. Sous cette terrasse en biais se trouvent en réalité des tunnels, construits pour accueillir les habitants de Monaco en cas d’attaque. Tout y était prévu : provisions, eau, de quoi vivre pendant un moment. C’est plus tard que ces tunnels sont devenus la prison monégasque, connue pour avoir abrité les coupables de l’affaire qui a fait trembler tout le Rocher.

3.LE FORT ANTOINE

Jean-Marc Ferrie, guide touristique monégasque, devant le Fort Antoine et le drapeau monégasque.
Jean-Marc Ferrie, guide touristique monégasque, devant le Fort Antoine et le drapeau monégasque. Photo Ly.M.

Le Fort Antoine est une forteresse construite depuis le XVIIIe siècle sur les hauteurs de Monaco. C’est là où gardes et soldats surveillaient les ennemis, depuis différents étages. Bâti par le prince Antoine Ier, c’est en 1953 que l’édifice a été érigé et réaménagé. Le lieu est aujourd’hui devenu un théâtre en plein air qui accueille régulièrement des pièces de théâtres, et cinéma et autres spectacles, singulièrement cet été.

4 LA DIGUE RAINIER-III

Spot incontournable de la Principauté : la digue Rainier-III. Construite dans le détroit de Gibraltar, cette digue de 352 mètres de longueur a été transportée pendant trois semaines sur la mer avant de devenir l’extension du port de Monaco. Une construction gigantesque, qui a demandé seulement cinq ans de travaux.

Cette extension est aussi un endroit où l’on peut se baigner: une partie de la digue, en effet, est réservée aux nageurs, qui peuvent plonger depuis les escaliers du solarium. Il est fréquent de croiser des baigneurs, connaisseurs de cet endroit tranquille et ensoleillé.

5.LE JARDIN SAINT-MARTIN

Le jardin Saint-Martin.
Le jardin Saint-Martin. Photo Dylan Meiffret

Si d’apparence cet endroit ressemble à un vaste jardin fleuri, le jardin Saint-Martin est en réalité une mine d’or pour les amateurs de la Préhistoire. C’est dans cet Eden qu’ont été retrouvées les premières grottes où des hommes préhistoriques auraient vécu, à Monaco. Des fouilles archéologiques ont été menées, et les chercheurs ont retrouvé les premières œuvres d’art produites par ces hommes préhistoriques, qui remontent jusqu’à 300.000 avant J.-C.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.