La magie Harry Potter, un marathon sur deux jours au cinéma Olympia de Cannes ce week-end

Fan de Harry Potter, Cédric Perez, le nouveau directeur du cinéma Olympia à Cannes organise un "marathon" consacré au célèbre sorcier avec la projection en continu de la saga en V.O. sous-titrée les 26 et 27 novembre.

Alexandre Carini Publié le 24/11/2022 à 18:05, mis à jour le 24/11/2022 à 17:27
Cédric Pérez, heureux comme Harry à l’école Poudlard au cinéma l’Olympia... (Photo A. Carini)

Ok, il ne porte pas de petites lunettes rondes, ni de cicatrice sur le front, tel Harry Potter. Mais à 27 ans, passer du statut de projectionniste à directeur du cinéma Olympia relève presque du tour de magie! Il faut dire aussi que Cédric Perez, fan, absolu du célèbre, semble également marqué du sceau du destin. "Ma première séance de cinéma, je l’ai vécu ici même à l’Olympia, j’avais 6 ans pour la sortie du premier volet de la saga Harry Potter."

Aujourd’hui à la baguette de l’établissement aux 9 salles situé rue de la pompe en plein centre-ville, voilà le jeune homme qui organise justement un marathon de deux jours consacrés à son héros préféré. Samedi 26 et dimanche 27 novembre prochains, après un petit-déjeuner d’accueil dès 9 heures, les spectateurs pourront assister à la projection de tous les films de la saga (quatre chaque jour) avec des animations pour intermèdes, comme à Poudlard! (voir encadré)

Enfant de la Bocca friand de cinéma

Une belle initiative, qui répond aux cinq films de la franchise James Bond programmés en octobre dernier pour fêter les 60 ans sur grand écran de l’agent secret au service de sa majesté. "James Bond, c’est une autre de mes grandes émotions au cinéma, confie Cédric. Je suis d’ailleurs allé voir le dernier à Londres, en avant-première..."

Un enfant de la Bocca (né à l’ancienne clinique Clinica) avec des étoiles plein les yeux, qui n’a usé que d’un projecteur pour gadget propulseur dans le monde rêvé du 7e art.

"Après plusieurs stages à l’Olympia et au Palais, j’ai été embauché ici comme projectionniste. Mais déjà, depuis ma cabine, j’étais curieux de tout ce qui se passait à l’Olympia".

 

De quoi pousser la famille Aubert à lui proposer la direction l’été dernier, après le départ de Colin Arteaga.

"C’est un autre métier, je ne suis pas encore très à l’aise avec le management, mais ça me plaît", confie celui qui ne prend pas son accession comme un sortilège, bien au contraire.

Déjà les préventes pour Avatar 2

Pour éviter la foudre de Valdemort (chuuut, on ne le prononce pas...), Cédric a déjà fait procéder à la réfection de la toiture dans la salle 1, et à l’étanchéité de la salle 7 (toutes les salles ont été rénovées en 2017, avec installation du son ATMOS et projection en laser 4k en salle 1).

L’affichage dynamique, via de petits écrans numériques, colonise les murs et des ascenseurs sont en cours d’aménagement pour l’accès PMR aux salles. Et comme Harry Potter flirte aussi avec la magie de Noël, l’Olympia se pare déjà de sapins et couleurs festives, avec une matinée Cinéland consacrée aux plus jeunes le 11 décembre à 10h, où l’on pourra opter au choix pour Le roi Lion, la reine des neiges, Ratatouille, Cars ou Utopia après le petit-déjeuner offert à 9h30 (tarif séance habituel).

 

Et si les chiffres de fréquentation ne sont pas encore au niveau de 2019, une grosse sortie devrait booster les entrées pour les fêtes: Avatar 2, la suite tant attendue du film de James Cameron, dont les préventes ont déjà débuté. Après Harry Potter, une autre saga à l’Olympia…

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.