Rubriques




Se connecter à

Gastronomie: l’expérience Alain Llorca

Sur les hauteurs de Saint-Paul-de-Vence, une parenthèse enchantée se dessine à la table gastronomique d’Alain Llorca. Portrait du Chef méditerranéen étoilé au Guide Michelin, dont l’art est de sublimer les mets et saveurs du sud.

En franchissant la porte de la maison Alain Llorca, l’atmosphère chaleureuse gomme soudain les frimas de l’hiver. L’agréable lumière de la Côte d’Azur illumine le panorama exceptionnel sur le village médiéval de Saint-Paul-de-Vence avec en arrière-plan, le bleu de la Méditerranée. Toute la beauté du paysage provençal se décline dans l’assiette du Chef Alain Llorca. Son interprétation solaire de la cuisine méditerranéenne, agrémentée d'une touche de finesse, rend l’expérience inoubliable. Rencontre.

Comment définissez-vous la “cuisine Alain Llorca”?

Ma conception de la cuisine se résume à sublimer les plats inspirés des recettes de ma grand-mère, tout en imaginant de nouveaux mets. J’ai passé l’âge de faire une cuisine alambiquée, prétentieuse ou trop sophistiquée. Aujourd’hui, je vais droit au but. La justesse et la simplicité me guident: une cuisine de saison avec des produits de qualité, cuisinés simplement sans fioriture. Des préparations mitonnées qui donnent envie de saucer ou une rencontre entre la terre et la mer font partie de mes inspirations. J’accorde une grande importance à mettre à l’honneur les producteurs, éleveurs et artisans locaux. Des rougets de roche mostelle du Cros-de-Cagnes en passant par les maraîchers et pêcheurs italiens… Les bons produits ne savent pas mentir!

Pourquoi avoir fait toute votre carrière dans le Sud?

J’ai une réelle passion pour la cuisine méditerranéenne. Mes influences sont celles d’une Riviera au sens large du terme, de l’Espagne à la Ligurie. Elle s’est forgée à la croisée des souvenirs de mon enfance et de mes expériences auprès des grands noms de la gastronomie française: les techniques apprises auprès de Jacques Maximin au Negresco en passant par les saveurs compotées chères à Alain Ducasse ont permis d'affuter mon exigence pour créer mon propre style, une cuisine contemporaine méditerranéenne. En 2009, le restaurant gastronomique à Saint-Paul-de-Vence est né. 

Ce parcours est aussi une formidable aventure familiale que je partage avec mon frère cadet Jean-Michel. Son exigence pour créer des desserts légers et gourmands, faits de ponctuations délicates entre acidité et amertume avec des jeux de textures formidables ont permis la création des célèbres bonbons au foie gras ou « La tête au carré » praliné chocolat, concoctée en collaboration avec le sculpteur niçois Sacha Sosno. Cette complicité aussi bien créative que gustative nous conduit vers une vision commune, celle de sublimer des produits beaux et bons dans un esprit familial et sincère. 

Les nougats de foie gras au jus de betterave.

Pourquoi avoir ouvert un hôtel à Saint Paul de Vence?

Passer un séjour dans l’une des dix suites de l'hôtel quatre étoiles permet de prolonger l’expérience et de se détendre dans un véritable havre de paix. Le personnel est aux petits soins pour que nos hôtes se sentent comme dans un petit cocon. Sur les restanques, chaque petite maison ouvre leurs chambres sur des jardins qui vous donnent le sentiment d’être chez vous. 

La vue panoramique sur la vallée de Saint-Paul-de-Vence avec la mer en arrière-plan est exceptionnelle.

En tant que passionné d’art, j’ai voulu que nos chambres portent le nom d'un artiste ayant marqué la Provence de son empreinte: Matisse, Cézanne, Picasso ou Léonard De Vinci pour ne citer qu’eux. C’est aussi une formidable opportunité pour découvrir Saint-Paul-de-Vence. Non loin de là, le musée de la Fondation Maeght transporte les visiteurs dans l'art du XXe siècle et les galeries d’artistes et les balades dans le village médiéval permettent de découvrir un art de vivre authentique à la douceur du climat azuréen.

Quels mets seront au menu des fêtes de fin d’année?

Des noix de Saint-Jacques seront subtilement marinées au foie gras cru, un loup de Méditerrannée revêtira une croûte de truffe noire ou encore une caille de Bresse sera cuisinée dans un nid de foin. Cette année, nous avons créé trois collections uniques avec un menu du réveillon de Noël, un menu de la Saint-Sylvestre et un déjeuner du jour de l’an.  

Le sapin de Noël aux saveurs chocolatées et noisettes pralinées promet un moment plein de plaisir et de gourmandise. Pour moi, s’asseoir autour d’une table, c’est partager un moment de convivialité en famille ou entre amis. Avec mon équipe, c’est typiquement ce que nous avons à cœur de retranscrire dans nos assiettes pour que nos convives gardent un souvenir mémorable de leur moment passé ici.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.