“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Pourquoi un élu d'opposition préférait le nom d'Anatole France à celui du Prince Jacques pour le centre culturel de Beausoleil

Mis à jour le 28/11/2018 à 09:33 Publié le 28/11/2018 à 09:30
La majorité du conseil municipal a refusé l’amendement de l’élu d’opposition qui proposait de remplacer le nom du prince Jacques par celui d’Anatole France sur le fronton du nouveau Centre culturel.

La majorité du conseil municipal a refusé l’amendement de l’élu d’opposition qui proposait de remplacer le nom du prince Jacques par celui d’Anatole France sur le fronton du nouveau Centre culturel. Photo Cyril Dodergny

Pourquoi un élu d'opposition préférait le nom d'Anatole France à celui du Prince Jacques pour le centre culturel de Beausoleil

Vendredi dernier en conseil municipal, la veille de l'inauguration, Lucien Prieto a déposé un amendement pour modifier la dénomination du bâtiment.

Samedi soir, le prince Albert II et Gérard Spinelli inauguraient en grande pompe le Centre culturel de Beausoleil, dont le fronton porte désormais le nom du prince héréditaire Jacques.

Artistes de rue, saltimbanques, acrobates de cirque, tour de chant des Kids United Nouvelle Generation… Bref, la totale pour baptiser ce projet à 6,8 millions d'euros.

Mais avant l'inauguration, il a fallu entériner officiellement la décision de donner au bâtiment le nom du fils du prince souverain. Et vendredi, en conseil municipal, la nouvelle appellation n'a, semble-t-il, pas fait l'unanimité.

>>RELIRE. Pour...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct