“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Les cyclistes colombiens en haut du col de Turini à la veille de l’arrivée du Paris-Nice

Mis à jour le 16/03/2019 à 17:30 Publié le 16/03/2019 à 17:27
Le Colombien Egan Bernal partira en maillot jaune dimanche vers la Promenade des Anglais pour le final de Paris-Nice.

Le Colombien Egan Bernal partira en maillot jaune dimanche vers la Promenade des Anglais pour le final de Paris-Nice. Photo AFP

Les cyclistes colombiens en haut du col de Turini à la veille de l’arrivée du Paris-Nice

La septième et avant-dernière étape de la Course au soleil, entre Nice et le col de Turini, a souri aux coureurs sud-américains, ce samedi: Daniel Martinez (EF Education First) s’est imposé au sommet tandis que son compatriote Egan Bernal (Sky) a endossé le maillot jaune 24 heures avant l’apothéose sur la Promenade des Anglais.

Attention, sur la route de Paris-Nice, un Colombien peut en cacher un autre.

En témoigne le dénouement de l’étape très attendue dont l’arrivée était jugée au sommet du col de Turini.

Costaud dans l’ascension de la montagne sacrée du sport automobile, virage incontournable du Rallye Monte-Carlo, Daniel Martinez (Education First) a remporté la victoire, tandis qu’ Egan Bernal (Sky) s’est emparé de la tunique de leader à la veille de la conclusion.

Le Polonais Michal Kwiatkowski, qui portait le maillot jaune dans cette étape de 181,5 kilomètres, a lâché prise dans l'ultime montée, à l'approche des 3 derniers kilomètres.

Les grimpeurs colombiens s'en sont donné à coeur joie dans cette ascension de quelque 15 kilomètres.

Bernal, impressionnant, a franchi la ligne dans le sillage de son aîné Nairo Quintana.

Sur la ligne, Martinez a précédé son compatriote Miguel Angel Lopez.

Autres rescapés d'une longue échappée, le Français Nicolas Edet a pris la troisième place devant le Britannique Simon Yates.

Au classement général, Bernal précède désormais de 45 secondes le Belge Philippe Gilbert, membre de l'échappée, et de 46 secondes Quintana.

Ce dimanche, la 8e et dernière étape se joue sur une boucle de 110 kilomètres autour de Nice.

Le parcours, ardu, comporte six ascensions, la dernière à 9 kilomètres de l'arrivée.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct