Rubriques




Se connecter à

Le cycliste Nicolas Roche prend sa retraite

A 37 ans et après dix-sept années chez les professionnels, le plus azuréen des Irlandais vient d’annoncer sa retraite. Nicolas Roche aura notamment disputé 25 grands Tours et remporté deux étapes sur la Vuelta.

Romain Laronche Publié le 05/10/2021 à 09:08, mis à jour le 05/10/2021 à 10:38
Nicolas Roche a terminé sa carrière dimanche avec le championnat d’Irlande, dont il a pris la sixième place. [Photo DPA]

Nicolas Roche a disputé sa dernière course professionnelle dimanche, en prenant la sixième place des championnats d’Irlande. Son pays, lui qui partage son coeur entre la nation de son père Stephen, auteur du fameux triplé Giro-Tour-championnats du monde en 1987, et la France, où plus précisément la Côte d’Azur, là où il vit depuis plus de 20 ans.

"Après 17 ans et 1.270 jours de course en pro, j’ai pris mon dernier départ aux Championnats d’Irlande, à Wicklow", a annoncé le coureur sur Instagram. "J’avais pris ma décision, mais je ne voulais pas avoir l’attention des médias, pour pouvoir en profiter avec mes proches", a-t-il expliqué sur Eurosport.

Sa carrière aura été riche et avait débuté chez Cofidis en 2005, après des résultats remarqués chez les amateurs sous les maillots de l’OCC Antibes, l’OCCV Draguignan, du Sprinter club de Nice et de la Pomme Marseille.

 

En dix-sept années, Nicolas Roche s’est surtout illustré sur les grands Tours, où il faisait preuve de résistance. En tout, il en a disputé vingt-cinq (onze Tours de France, cinq Giros, neuf Vueltas) et en a terminé vingt-trois, avec notamment deux "top 15" sur le Tour (14e en 2010, 12e en 2012) et deux "top 10" sur la Vuelta (6e en 2010, 5e en 2013). C’est aussi sur le Tour d’Espagne qu’il a remporté deux étapes et porté le maillot de leader en 2013 et 2019.

Après avoir couru sous les couleurs de la Cofidis (2005-06), du Crédit Agricole (2007-08) et endossé le costume de leader chez AG2R (2009-12), l’Azuréen d’adoption est parti faire son métier à l’étranger, dans les meilleures équipes du monde auprès des plus grands leaders. D’abord chez Saxo-Tinkoff (2013-14) auprès d’Alberto Contador, avant de rejoindre la Sky (2015-16) où il aida Chris Froome à remporter le Tour de France en 2015, puis BMC (2017-18) et enfin Sunweb, devenu DSM (2019-21). Le coureur a également remporté deux fois les championnats d’Irlande (2009-16) ou La Route du Sud (2014).

Nicolas Roche a annoncé avoir "beaucoup de projets" pour sa reconversion, lui qui se verrait bien rester dans le milieu du cyclisme, alors qu’il a déjà débuté une carrière de consultant pour Eurosport.

 

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.