“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

La solidarité en marche

Mis à jour le 02/05/2018 à 05:13 Publié le 02/05/2018 à 05:12
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La solidarité en marche

Alexis et Laura ont tout plaqué pour faire le tour de France à pied, pour soutenir l'association «Les petits princes». Une marche les poches vides, basée sur la solidarité, de passage à Monaco

Ils sont jeunes et en pleine forme. Alexis, 23 ans, et Laura, 21 ans, font le tour de France. Le vrai. L'hexagonal. Après avoir suivi tout le littoral atlantique, ils ont longé les frontières, jusqu'à arriver ce lundi en Principauté.

« Moi j'étais agent de sécurité, Laura travaillait dans la restauration rapide. Elle a démissionné. Elle voulait partir marcher pour se vider la tête. Je me suis dit qu'elle était complètement barjo », explique Alexis.

Il espère alors que l'idée lui passera. Mais elle revient à la charge quand le contrat d'Alexis prend fin.

Partir, oui… mais pour la bonne cause !

« C'était un peu compliqué, je n'ai pas été éduqué avec la philosophie du voyage », explique Alexis. Pourtant, l'idée fait son chemin dans sa tête. Il n'en parle à personne. Surtout pas à ses parents. Surtout pas à Laura. Il ne veut aucun refus, aucune hésitation, aucun obstacle. Sa décision est prise : « Fin juillet, un lundi matin, j'ai décidé qu'on partait marcher. Mais pendant un an. Pour faire le tour de la France. »

Par contre, il veut marcher utile : « Nous, nous pouvons décider de faire le tour de France à pied. Nous sommes valides. Alors je voulais vraiment que cette démarche soit utile. J'ai cherché une association, et j'ai trouvé "Les Petits Princes". C'est une association qui permet de réaliser les rêves des enfants malades. »

Découvrir et rencontrer

Alexis et Laura ne roulent pas sur l'or. Ils n'ont pas budgété leur aventure d'un an. Ils ont décidé de partir à la découverte : « Je voulais voir les régions de France, mais aussi rencontrer ses habitants », explique le jeune homme. Alors, ils basent tout sur la solidarité : le logement, le couvert, la lessive, la douche. Tout. Et ça marche. « Nous avons rencontré tellement de gens formidables. On nous a tant donné. Et nous avons tellement appris de toutes les cultures qui nous ont accueillis. »

Quelques milliers de kilomètres et six paires de chaussures plus tard, ils étaient ce lundi en Principauté. C'est au sortir de la visite du Palais que nous les avons rencontrés : « Nous avons espéré croiser le prince Albert II, mais nous ne l'avons pas vu. C'est dommage, nous aurions pu lui parler de l'association "Les Petits Princes". »

Après une « soirée formidable à Menton » dimanche soir, ils ont été époustouflés par la solidarité du bassin monégasque. Dans les minutes qui ont suivi leur appel, relayé sur notre site (www.monacomatin.mc) et notre page Facebook, ils ont trouvé un foyer à Beausoleil, dont ils repartiront ce matin. « On ne s'attendait pas du tout à autant de solidarité. Monaco, c'est vraiment incroyable. Les gens nous ont arrêtés dans la rue pour nous dire qu'ils nous avaient vus sur votre site, et pour nous aider. Nous avons assez de propositions pour rester une semaine entière ! »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.