“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La Monaco Star Team en piste à Auron

Mis à jour le 17/01/2016 à 05:06 Publié le 17/01/2016 à 05:06

La Monaco Star Team en piste à Auron

Sur les pentes les plus redoutables du Tour de France, il était « El Diablo ».

Sur les pentes les plus redoutables du Tour de France, il était « El Diablo ». Hier, entre les portes du slalom organisé sur la piste du Riou à Auron, Claudio Chiappucci était plutôt en mode « angelo » du planté de bâtons. Pépère dans la neige. C'est aussi le surnom que l'on pouvait attribuer à Gilles Panizzi, le célèbre « Tarmac Master », autrement plus à l'aise un volant entre les mains qu'au moment d'esquiver les piquets.

La compétition de bienfaisance, organisée par la Monaco Star Team (1) du prince Albert II, avait évidemment un fort accent de plaisir entre amis.

Un mano a mano d'anthologie

Comme cette double confrontation entre le souverain monégasque et le président de la Région Paca, Christian Estrosi, remportée deux fois par ce dernier. Compétiteur un jour, compétiteur toujours…

Un slalom qui aura fait saliver les puristes en la matière lorsque Jure Kosir (médaillé de bronze aux J. O. de Lillehammer en 1994, trois victoires en coupe du monde) a défié, dans un mano a mano d'anthologie, Massimiliano Blardone (6 victoires en coupe du monde et jeune retraité des podiums) pour un final haletant entre les deux meilleurs temps des séries. C'est l'Italien et sa jeunesse qui ont devancé le Slovène, qui avait de beaux restes.

Mais sur le podium final, c'est bien l'Italienne Denise Karbon qui l'emportait, puisque la compétition associait un enfant des ski-clubs locaux à une star. C'est Georges Florian, du Monte-Carlo ski-club, qui a fait triompher l'ex-championne du géant.

Elle devance donc Jure Kosir associé à Mathias Quessada, également du Monte-Carlo ski-club. à latroisième place : le descendeur italien Peter Runggaldier, avec Marie Halifax de l'Interclub de Nice.

C'est ensuite sur de la conduite sur glace que tout ce petit monde s'est retrouvé. Sans surprise, les as du volant ont évidemment pris leur revanche : Gilles Panizzi et Giancarlo Fisichella (ancien pilote de F1) ont devancé… un Christian Estrosi bagarreur.

La journée s'est conclue par un dîner de charité concocté par le chef meilleur ouvrier de France Philippe Joannes, du Fairmont.

Mauro Serra, Max Biaggi, le prince Albert II et Christian Estrosi.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct