“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Une princesse pour les 50 ans de carrière de Gelmetti

Mis à jour le 07/03/2018 à 05:14 Publié le 07/03/2018 à 05:14
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Une princesse pour les 50 ans de carrière de Gelmetti

Cinquante ans de carrière !

Cinquante ans de carrière ! C'est en février 1968 que le chef d'orchestre Gianluigi Gelmetti dirigea à Florence son premier concert. Depuis, il s'est produit, baguette en main, sur de grandes scènes du monde, et a été le directeur des orchestres de Rome, de Sydney et, à deux reprises, du Philharmonique de Monte-Carlo.

Son demi-siècle de carrière, il l'a fêté dimanche sur la scène du Grimaldi Forum, en présence de la princesse Caroline de Hanovre, devant les mille personnes qui avaient envahi jusqu'au dernier siège de l'Auditorium Rainier-III.

Au cours du concert, il a fait passer le grand frisson d'une des œuvres les plus difficiles de tout le répertoire symphonique, le Sacre du Printemps de Stravinsky.

Un tel sacre du printemps ne peut être que signe de renouveau, donc d'une nouvelle carrière ! C'est ce que l'on peut souhaiter à Gianluigi Gelmetti.

À l'issue du concert, la princesse Caroline a fêté ce chef en présence de celui qui lui a succédé comme directeur à la tête du Philharmonique de Monte-Carlo, Kazuki Yamada.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.