“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Une bibliothèque gourmande pour les fêtes de fin d'année

Mis à jour le 04/12/2018 à 05:16 Publié le 04/12/2018 à 05:16
Des panneaux fournis par la médiathèque départementale.

Des panneaux fournis par la médiathèque départementale. A.D.S.

Une bibliothèque gourmande pour les fêtes de fin d'année

La bibliothèque rurale de Breil affiche sa gourmandise au travers d'une exposition sur le thème du chocolat, qui vient de s'ouvrir et se poursuivra jusqu'au 9 janvier.

La bibliothèque rurale de Breil affiche sa gourmandise au travers d'une exposition sur le thème du chocolat, qui vient de s'ouvrir et se poursuivra jusqu'au 9 janvier.

Cette exposition mise à disposition par la Médiathèque départementale retrace le parcours des petites fêtes tant convoitées en passant par les impacts économiques et écologiques de la production et la consommation de la fève de cacao.

Les enjeux d'une gourmandise, qui atteindra son point d'orgue le 15 décembre avec une soirée chocolat qui commencera à 18 heures par un atelier destiné aux enfants de fabrication de truffes.

À 19 heures, on écoutera des lectures à voix hautes sur le thème du chocolat dans la littérature.

Le mercredi 19 décembre à 14 h 30, un film pour enfants et adolescents sera projeté toujours sur le thème dédié.

Et, le 21 décembre, c'est une comédie plus mature que les spectateurs pourront venir apprécier à 18 h 30. Le mois chocolat à la bibliothèque, c'est à visiter sans modération.

Un espace pour la lecture sur le thème du chocolat.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct