“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Un pavillon imaginé pour réfléchir le futur

Mis à jour le 26/06/2017 à 05:17 Publié le 26/06/2017 à 05:17
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un pavillon imaginé pour réfléchir le futur

Sous l'enseigne Monaco à l'entrée du pavillon national, la devise « mirroring the future » (« réfléchir l'avenir » N.D.L.R.) place le spectateur dans le contexte.

Sous l'enseigne Monaco à l'entrée du pavillon national, la devise « mirroring the future » (« réfléchir l'avenir » N.D.L.R.) place le spectateur dans le contexte. Répondant à la thématique de l'exposition sur les énergies du futur, l'équipe de Monaco Inter Expo a choisi d'exploiter sur son site une vision harmonieuse entre le monde méditerranéen et Monaco. Maxime déclinée dans tout le pavillon de la Principauté s'appuyant sur le discours fondateur du prince souverain lors de son avènement en 2005.

La réflexion de la pensée et de l'image prend vie dans la salle principale au travers d'un miroir ondulant de 17 mètres de long, qui réfléchit à l'infini un film de six minutes relatant le lien entre le monde marin et la Principauté. Un film onirique où l'on voit même une baleine flotter dans les airs au-dessus des bâtiments de la future extension en mer.

À la différence d'une exposition universelle où les pavillons étonnent par leur architecture, lors d'une exposition internationale, les pavillons sont conçus par le pays organisateur.

Il s'agit donc d'étonner et de détonner de l'intérieur. Pari réussi sur la forme tant les visiteurs sont captivés en voyant ce jeu de palles mécaniques en « Dibon » réfléchissant, qui se meut pour refléter les images dans l'espace.

L'équipe de Monaco Inter Expo a fait confiance pour ce projet au cabinet milanais Simmetrico qui a développé et créé ce concept.

Le reste des 550 mètres carrés monégasques à Astana est plus ludique.

Des casques de réalité virtuelle permettent de découvrir Monaco depuis la mer, le ciel ou la ville. Un écran tactile géant propose un jeu sur l'énergie et la maquette de la future extension en mer est racontée en anglais, en russe ou en kazakh. Le français n'ayant pas été retenu pour illustrer le pavillon, faute de visiteurs francophones en masse dans ces contrées d'Asie centrale.

En sortant, les touristes peuvent - tout de même - emporter avec eux un petit bout de Monaco. Dans la boutique, de la plaque de rallye, à l'écharpe du festival du cirque en passant par le maillot de l'AS Monaco, une tasse en porcelaine au monogramme de la princesse Grace ou un casque de F1, tous les goodies made in Monaco sont là. Ouf !

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.