“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Un final impérial pour la clôture de la 69e édition

Mis à jour le 12/08/2018 à 05:14 Publié le 12/08/2018 à 05:14
Lars Vogt dirigeant hier soir la 4e symphonie de Beethoven sur le Parvis Saint-Michel.

Un final impérial pour la clôture de la 69e édition

Le dernier concert s'est achevé hier soir en apothéose, sur le Parvis Saint-Michel archi-comble, avec le concerto « L'Empereur » de Beethoven

Un somptueux accord de mi bémol majeur clamé par le piano et l'orchestre à la fin du concerto de «L'Empereur » de Beethoven, répercuté dans tout l'espace du Parvis Saint-Michel jusqu'au plus haut clocheton du campanile de la basilique, et le 69e Festival de musique de Menton s'est achevé hier soir dans toute la puissance des harmonies beethovéniennes.

L'orchestre anglais du Royal Northern Sinfonia - qui n'a pas de royal que son nom mais aussi sa sonorité - et Lars Vogt, ce puissant artiste qui assumait hier soir, de manière aussi admirable, le double rôle de pianiste et de chef d'orchestre, reçurent les bravos du Parvis archi-comble, en présence de Jean-Claude Guibal, maire de Menton, Colette Guidicelli, sénatrice, Alexandre Orlov, ambassadeur de Russie en France, Stéphane Valéry, président du Conseil national de Monaco...

Toute une atmosphère grandiose imprégna le lieu, hier soir, avec les cavalcades héroïques de l'ouverture de « Coriolan » de Beethoven, les grandes coulées romantiques de la 4e symphonie du même Beethoven et la monumentale apothéose du concerto « L'Empereur ».

Pianiste et orchestre furent à la hauteur de ce titre.

Et c'est ainsi qu'hier soir, le 69e Festival de musique de Menton a connu un final impérial !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct