“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Un 8e Monte-Carlo Jazz Festival aux accents novateurs

Mis à jour le 18/09/2013 à 07:57 Publié le 18/09/2013 à 07:16
Marcus Miller jouera avec l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo.

Marcus Miller jouera avec l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo. N-M

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Un 8e Monte-Carlo Jazz Festival aux accents novateurs

L’événement musical de fin novembre fait la part belle aux artistes de la nouvelle génération, sans oublier toutefois les légendes du genre

L’événement musical de fin novembre fait la part belle aux artistes de la nouvelle génération, sans oublier toutefois les légendes du genre

Le jazz est une musique vivante. C'est la raison pour laquelle nous voulions donner un côté novateur à ce 8eMonte-Carlo Jazz Festival ! » Jean-René Palacio, le directeur artistique de l'événement, ne boudait pas son plaisir, hier soir, à l'heure de dévoiler la programmation. Un jour supplémentaire a même été ajouté.

Ainsi, les festivités musicales débuteront le mardi 26 novembre. Le lendemain, place à un habitué. Marcus Miller jouera, pour la deuxième fois, avec l'Orchestre philharmonique de Monte-Carlo. « La première édition avait même donné naissance à un disque », se souvient Jean-René Palacio. L'artiste et le Philharmonique seront accompagnés d'instrumentistes de la nouvelle génération dont Robert Glasper, Edmar Castaneda le harpiste brésilien ou encore Grégoire Maret. La voix lyrique de Kenn Hicks mettra le point final à l'ensemble.

Jeudi 28, changement d'ambiance avec Remember Shakti. John McLaughlin a mêlé ici jazz et influences de l'Inde.

Vendredi, les jeunes talents s'accapareront la scène de la Salle Garnier. On retrouvera Eric Legnini, influencé par l'afrobeat, la musique venue du Nigeria, avec la chanteuse Kellylee Evans. En seconde partie, place à l'Italien Raphael Gualazzi. « Il est comme Jamie Cullum qui aurait écouté Paolo Conte », dixit le directeur artistique.

Enfin, le festival s'achèvera le samedi 30 novembre avec l'harmoniciste guitariste Charles Pasi, The James Hunter Six et l'inénarrable Maceo Parker.

 


 

Savoir +
8e Monte-Carlo Jazz Festival. Du mardi 26 au samedi 30 novembre. Concerts à la Salle Garnier à 20 h 30. Tarifs : de 60 à 70 €. Rens. 98.06.36.36.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.